Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 20:02
En voilà une qui n'a pas peur d'être dans le rouge !
Il faut dire que le Rouge, noir et Or, c'est beau !
C'est bizarre, ça me rappelle la Cité interdite et ses belles couleurs !
Peut-être retrouve t-elle ses origines ? Ses racines ?
A savoir d'ou elle vient celle la, c'est grand l'Asie !
C'est sûr ! Elle et les siens nous ont colonisés.
On ne voit presque plus que ça dans les camélias rouges
!


Partager cet article
Repost0
17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 18:51
Mon camélia rouge est en fleur depuis quelques jours.
Depuis les douceurs climatiques de dimanche 15 mars, il y a du monde qui butine !
Et les jeunes reines fondatrices de "Vespa velutina nigrithorax" sont de sortie.

Trois d'entre elles, m'ont fait l'honneur et la joie de tomber dans le piège prévu à cet effet, un piège simple et peu onéreux auquel j'ai rajouté un leurre : une fleur de camélia déjà tombée mais encore de bonne tenue.

Et ça marche ! Voyez plutôt : ici !

Cependant, présumant que les camélias n'allaient pas fleurir éternellement, j'ai remplacé le leurre fleur par
un leurre papier de même couleur.
Il est vrai, mais peut-être n'est-ce qu'un hasard, que le papier, même arrosé de "Lillet", n'a pas été aussi efficace.
Soit !
On verra plus tard !

Toujours est-il que j'ai sorti mon filet à papillon et que la première venue n'est pas repartie.
Elle fait la 4ème dans ma boite à reines !
Elles vont pouvoir faire une belote en attendant de devenir des stars dévoreuses de miel, et de toilettage.
Mais ça, c'est pour plus tard !
Partager cet article
Repost0
16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 09:30
Eh oui !
L'aspirateur, c'est très sélectif !

Ce matin, je racontais à un collègue mes bonheurs simples du week-end, concernant ma 1ère prise (pour 2009) de fondatrice dans un piège tel ceux de l'Opération 15000 pièges, simple et peu onéreux.
Mon pote m'a raillé et m'a raconté que lui n'avait pas attendu !

En effet ce week-end, il a passé l'aspirateur comme beaucoup de monde le fait le samedi !
Quand il a entendu le vrombissement d'un bestiau dans un lustre, il n'a pas hésité une seconde !
Il s'est armé de l'outil préféré de ses grands nettoyages hebdomadaires et la bestiole n'a fait qu'un pli !
Une jeune reine fondatrice en moins, c'est du stress en moins, un nid en moinsdes milliers de frelons en moins et surtout une action efficace pour préserver notre biodiversité locale.

Conclusion et astuce du jour :

Le week-end prochain, préparez votre aspirateur, jusqu'à proximité de votre camélia, forsythia ou autre arbuste en fleur, vous y verrez sûrement un frelon roder dans les parages, butiner ou attraper une abeille. N'hésitez pas, aspirez le ! cela ne peut être qu'une jeune reine fondatrice de frelon asiatique !

 
Partager cet article
Repost0
15 mars 2009 7 15 /03 /mars /2009 23:49

Hier 14 mars 2009, douceur printanière, j'ai vu Reine Frelon roder, butiner et prélever une abeille sur mon camélia tout en fleur !
J'ai rajouté un peu de bière fraiche dans mon piège simple et peu onéreux, quelques mouches se sont régalées, trop régalées !
Elles n'ont pas trouvé la sortie ! Dommage !

Aujourd'hui, belle journée ensoleillée, j'ai ajouté un leurre : une fleur de camélia au-dessus de l'entrée du piège !
C'était une bonne idée !

A 14h00 ce dimanche 15 mars 2009, une reine frelon, trop gourmande sûrement, a succombé à la tentation et s'est retrouvée là ou je l'attendais : dans le piège !

Je rajoute qu'il s'agit d'un piège façon "Opération 15 000 pièges pour la CUB", à savoir un piège équipé d'une mousse anti noyade déposée au fond de la bouteille qui évite aux insectes piégés de se noyer.

Cela n'a l'air de rien, mais ça permet de libérer les insectes qui ne sont pas visés. Et surtout, la reine frelonne restant vivante,  va attirer les autres frelonnes asiatiques et repoussera les autres insectes qui ne s'y frotteront pas.

Cette petite astuce, augmente énormément la sélectivité du piège !

Mais aussi, la mousse augmente la diffusion des arômes de l'appât "bière brune + miel", augmentant ainsi l'attractivité du piège. Petit inconvénient lié à l'évaporation : il faudra recharger en bière toutes les semaines.

La sélectivité peut approcher le 100% si le piège est enlevé et rangé au 1er mai. La raison en est simple : dès que les premiers frelons (nouvelle génération) naissent, ils prennent le relais des tâches de construction et de nourrissage, et la reine reste au nid, sa seule tâche étant de pondre. Il est donc vain d'essayer d'en piéger ! Si l'on voit des frelons après le 1er mai, mieux vaut enlever le piège et chercher le nid afin de le détruire avec la reine dedans !

 

Regardez plutôt !

Partager cet article
Repost0
9 mars 2009 1 09 /03 /mars /2009 15:05

L'idée, née en décembre 2008 est simple : lancer la fabrication de 15000 pièges à frelon asiatique pour enrayer la propagation de cette espèce envahissante et destructrice de la biodiversité.
C'est chose faite, la fabrication est lancée ! D'une façon industrielle.
Image du piège livré et caractéristiques en bas de page.

Il s'agit maintenant de proposer aux municipalités qui souhaitent s'associer à la démarche, des pièges simples, peu onéreux et respectant la biodiversité comme le préconisent les chercheurs qui étudient l'invasion du frelon asiatique "Vespa velutina nigrithorax".
En effet, bon nombre de municipalités de la Communauté Urbaine de Bordeaux, sensibilisées par le problème communiquent à ce sujet (voir article liens utiles)
Inviter chacun à fabriquer soi-mêmeses pièges à fondatrices (jeunes reines de l'espèce) est une bonne chose pour développer la participation éco-citoyenne.
Cependant est-ce suffisant ?
De même est-il suffisant d'inviter les administrés à faire détruire les nids découverts lors de la chute des feuilles, en faisant appel aux professionnels (suite conforme aux notes de la Préfecture de Gironde).
Quand on voit les prix pratiqués, (de 100 à 1500 euros en fonction de la hauteur et de l'accessibilité), comment imaginer que les gens, en ces temps de crise, vont se payer le luxe de détruire des nids qu'ils ne soupçonnent même pas, surtout que cette espèce passe pour ne pas être agressive pour l'Homme (même note préfectorale).

Pourquoi 15000 pièges ?
Il est préconisé par les scientifiques d'en disposer 2 par hectare, 1 hectare est une surface de 100 mètres sur 100 mètres, ce qui invite à en poser 200 par kilomètre carré, et 20000 pour une zone de 10 km sur 10 km, etc.

Pourquoi si peu alors
?
Il fallait bien commencer, le piège est accompagné d'un plan et de conseils pour que chacun puisse en fabriquer d'autres avec ses propres bouteilles en plastique.
Il existe trop de sortes de bouteilles plastique qui complique la fabrication en grand nombre si on les récupère.
Depuis la généralisation du tri sélectif, les récupérer aujourd'hui s'avère impossible, elles sont compactées dès le vidage du bac vert.
La réalisation de ces 15000 pièges est confiée à un Centre d'Aide par le Travail de Gironde - le CAT de Villambis à CISSAC-MEDOC - tel : 05 56 73 90 90 - cat.villambis@adapei33.com, avec qui, le processus de fabrication, bien que délicat, a été mis au point en coopération avec l'Association Action Anti Frelon Asiatique, afin de réduire les coûts, d'augmenter la rapidité d'exécution et la réactivité.
Il va sans dire que cette opération n'oublie pas l'aspect solidaire envers l'emploi de Travailleurs Handicapés.
Par ce travail, ils participent, à leur manière, à la défense de la bio-diversité, au respect de la différence, à la valorisation de leur insertion et à leur adaptation aux besoins de notre société.
JP33



L'équipe du CAT de Villambis lors de la pose du rond de mousse permettant aux petits insectes de ne pas se noyer.


Piège simple, sélectif et peu onéreux proposé pour "l'Opération 15000 pièges pour la CUB" (version printemps 2009).

La photo montre le piège tel qu'il est livré ! Il reste à le monter, l'appâter et le suspendre.

 

  Pi-gePeuOn-reux.jpg

 

Piège simple, peu onéreux et sélectif, livré en 7 pièces :
1 - corps de bouteille PET coupé et percé de 6 trous :
    - deux trous en haut pour la suspension fil de fer,
    - quatre trous de 6 mm (remplacé depuis février 2011 par la plage d'envol sélective)  au ras supérieur du rond de mousse du fond, afin de laisser repartir les insectes plus petits que vespa velutina.
2 - rond de mousse à bulle ouverte, épaisseur 20 mm, coulissant dans la bouteille:
   - diffuseur d'arôme appât,
   - surface s'ajustant au niveau des échappatoires sélectifs (4 trous de 6 mm) ou de la fenêtre sélective avec plage d'envol
   - flotteur anti noyade.
3 - goulot de la bouteille coupée et renversé servant de nasse.
4 - anse en fil de fer galvanisé pour la suspension du piège et la fixation du toit.
5 - toit anti pluie imputrescible et léger.
6 - fiche de montage et d'utilisation.
7 - élastique de maintient de l'ensemble pour la livraison.

  DétailTrouPiege547

 

 

 

Depuis le printemps 2011, une nouvelle version du piège simple et peu onéreux, le rend très très très sélectif  ! ! ! . . .   (voir article plus récent)

Partager cet article
Repost0
26 février 2009 4 26 /02 /février /2009 11:10
Reportage intéressant diffusé sur France 3 Pau Sud Aquitaine le 25 février 2009.
Installation de 300 pièges sophistiqués sur l'agglomération Paloise.
La campagne de piégeage des reines fondatrices de colonies de frelons asiatiques est lancée en Béarn !
Ces 300 pièges suffiront-ils à enrayer l'invasion ?
Cette tentative a le mérite d'être un test de bonne ampleur.
Elle révèle l'implication du GDSA des Pyrénées Atlantiques et des Services Espaces Verts des municipalités de l'agglomération Paloise.
On pouvait y voir un piège fabriqué par le Centre d'Aide par le Travail "Alpha" à IDRON - sous l'impulsion de Monsieur VITAUD - tel : 05 59 02 52 82 - Mel : catalpha@wanadoo.fr
Tout en précisant l'importance de respecter la biodiversité et de protéger les autres espèces d'insectes utiles.
C'est un bel exemple des actions à mener en 2009 !



Partager cet article
Repost0
7 février 2009 6 07 /02 /février /2009 11:07
Voilà des images rares de l'attaque du Frelon asiatique sur une abeille de retour à sa ruche.

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2009 3 28 /01 /janvier /2009 03:51
Facile !

A-t-il deux petits ronds jaunes en bout d'abdomen, coté ventral ?

Si oui, c'est un mâle !



Sinon, c'est une  . . . . . . . . .  !
Voir aussi ma galerie photo
Partager cet article
Repost0
28 janvier 2009 3 28 /01 /janvier /2009 03:17
Pour ceux qui n'en ont pas vu de prés !
Voilà quelques images descriptives !
Celui-là mesure 50cm de diamêtre horizontal et 60cm de hauteur !
Il était installé dans un châtaigner à 6 mètres de haut environ.
Après avoir pris les précautions d'usage, Jacques et moi nous avons occi la colonnie avec une injection de SO² sous pression grâce à une canne télescopique (10m) mise à disposition par le GDSA33 (Groupement Départemental Sanitaire Apicole de Gironde).

Il était trés imbriqué dans plusieurs branches que l'on a coupées afin de le récupérer et le conserver pour observation, photos et exposition !



Partager cet article
Repost0
27 janvier 2009 2 27 /01 /janvier /2009 20:03
Le frelon asiatique se gave de pollen et adore les fleurs de lierre !


En septembre, quand le lierre est en fleur et en plein soleil, il y a de l'agitation !

!

Le cas échéant, "Vespa velutina" ne se prive pas pour attraper une mouche, une abeille ou un papillon !
Le menu est varié, car beaucoup d'insectes sont intéressés par le pollen qui est abondant !
Cette plante est pratique, en effet le lierre tapisse souvent des palissades, des murs ou des troncs d'arbre.
Dans les jardins, le long des rues résidentielles, en bordure des parkings ou du lieu de travail.
Il est facile de repérer un tel endroit et d'y observer l'agitation qui y règne, surtout quand le soleil inonde le feuillage.
On peut aussi y observer que les frelons n'hésitent pas à s'agresser entre eux, ils défendent leur steak !
Au delà du spectacle gratuit, c'est le moyen de réaliser qu'un nid doit se trouver à proximité.
Il suffit de détecter l'axe de départ (toujours le même) des frelons et de chercher dans la direction ou ils volent pour trouver le nid.
Pour ma part j'en ai trouvé quelques uns de cette façon, sans attendre que les feuilles tombent et les rendent visibles comme le nez au milieu de la figure !
C'est au coucher de soleil et de loin qu'on les voit le mieux, car les rayons solaires les illuminent à l'horizontale !

























Sans attendre septembre, les arbustes à fleurs et les fruitiers vous offriront le spectacle dès la fin de l'hiver en commençant par les Camélias !
Mais ATTENTION ! Cette espèce est ravageuse, elle se nourrit de beaucoup d'insectes, menaçant ainsi la biodiversité !
Les abeilles sont en première loge pour subir ce redoutable prédateur.
Aussi dès février, ou après les dernières gelées, il sera bon de les piéger, surtout les reines fondatrices afin d'éviter qu'elles ne fondent leur colonie.
Piège à frelons adapté ou filet à papillon, une reine prise est un nid en moins ! Des milliers d'abeilles sauvées, des milliers d'autres insectes aussi, mais aussi des milliers de fleurs qui donneront de bons fruits, de bonnes graines et plein de bonnes choses qui font la richesse de notre cher Sud-ouest.
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de JP33
  • : Connaissance de l'espèce vespa velutina nigrithorax par l'observation, la photo, la vidéo, la réflexion, la récolte d'informations sur l'invasion. Mise en ligne de solutions simples, peu onéreuses et reproductibles à souhait pour le piégeage des femelles fondatrices, la recherche et la destruction des nids. Alerter sur les dangers de l'invasion. Informer sur la lutte anti frelon asiatique menée par AAAFA33 (jeune Association Action Anti Frelon Asiatique Gironde).
  • Contact

Recherche

Liens