Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 décembre 2009 3 09 /12 /décembre /2009 16:38
A la mi-septembre 2009 au Haillan, AAAFA33 (Association Action Anti Frelon Asiatique) détruisait une colonie de frelon asiatique "vespa velutina nigrithorax" à 18 mètres dans un aulne.

La récupération du nid fut assez facile grâce aux nombreuses branches de l'arbre, ce qui a permis de conserver le nid en presque bon état, avec tous ses habitants occis par l'injection de SO², pour observation, photos et comptage.

J'ai pu observer qu'un nid devient vite un garde manger dans lequel il ne reste plus qu'à se servir après avoir gagné sa place ! C'est la loi du plus fort qui fait la règle !

Donc Maître "vespa crabro", notre cher frelon européen (protégé chez certains de nos voisins) s'est invité sur cette opportunité et il en fût fort réjouis.

On retrouve beaucoup de similitudes avec les pratiques et techniques de son cousin asiatique "vespa velutina nigrithorax" pour récupérer des protéines et les transporter jusqu'à son propre nid, afin d'y nourrir ses larves !

Mais voyez plutôt !
Attention les photos ci-dessous montrent des "vespa crabro" se nourissant de "vespa velutina nigrithorax" récupérés dans leur nid traité au SO²

Un bout de larve asiatique à l'apéro, et se mettre en bouche à l'européenne :
aFC650
dFC648bFC647

cFC653












  
eFC642
fFC641
 
  






























Et maintenant le torse de nymphe "vespa velutina nigrithorax" recette et préparation par "vespa crabro" :
Attention les photos ci-dessous montrent des "vespa crabro" se nourissant de "vespa velutina nigrithorax" récupérés dans leur nid traité au SO²

FC646FC655 
FC654













FC656

 FC657
 
FC658
















           FC658a



 FC659
  FC660  FC663    











  FC665










 FC670    
Partager cet article
Repost0
16 novembre 2009 1 16 /11 /novembre /2009 19:44
Incroyable ce nid !
Il a une histoire bien sûr :
La poubelle était placée dans un abri jardin.
Juste au dessus, pendu au plafond, un nid de frelon asiatique s'était formé.
Le nid est tombé sur la poubelle, et la colonie a su s'adapter à la nouvelle configuration.

Comme quoi tomber ne veut pas dire rendre l'âme, même pour un nid de frelon asiatique !



Partager cet article
Repost0
16 novembre 2009 1 16 /11 /novembre /2009 14:43

C'est l'histoire d'un nid de frelons asiatiques à Cantenac (Gironde) !
il y a quelques temps déjà,
ce nid avait été insuffisamment arrosé à l'insecticide par les occupants des lieux.
La colonie s'est reconstituée dans la sous pente où elle s'était installée.

Alors Amandine, ayant cherché sur Internet a eu la bonne idée d'appeler AAAFA33.
Une fois le nid détruit, quelle fut pas la surprise de
l'équipe d'intervention de AAAFA33 de découvrir bon nombre d'alvéoles avec plusieurs oeufs !

Je n'ose pas croire que c'est l'insecticide qui a dopé les facultés de ponte de la reine.
Je n'ose pas croire non plus que le nid ayant peu de place pour se développer dans la sous pente choisie, la solution d'entasser plusieurs oeufs dans la même alvéole, fût la trouvaille de cette reine pour parer au problème de petitesse de l'habitat.

Je n'ose pas croire non plus qu'Alhzeimer sévit aussi chez les reines frelon asiatique, au point qu'elle oublie qu'elle a déjà pondu 1, 2 ou 3 fois dans l'avéole choisie pour déposer son nouvel oeuf.


Espérons que quelqu'un saura donner l'explication sur ce blog !



 




















 

 

 

 

Une réponse ne s'est pas fait attendre :
Laissée par Richard VERNIER le 21 novembre 2009 à 16h09 :
>>>>>>> Ces pontes multiples sont le signe infaillible de l'orphelinage d'une colonie (c'est à dire du décès de la reine) chez toutes les guêpes sociales.
La phéromone inhibitrice que produit une reine jeune et active disparaissant du nid sitôt après sa mort, plusieurs ouvrières dans la "bonne" tranche d'âge voient leurs ovaires se développer. Elles pondent alors des œufs non fécondés, de manière "anarchique" dans la mesure où elles ne tiennent pas compte de la présence d'autres œufs.
Il va de soi que des larves âgées ne pouvant cohabiter dans une seule et même cellule, aucune de ces pontes multiples ne donnera un imago viable.
Il y a donc bien une forme de dérèglement, mais comportemental plus qu'hormonal (encore que les phéromones soient, dans l'absolu, un cas particulier d'hormones, mais qui fonctionnent à l'échelle de la colonie et non des individus).
Bien qu'"insuffisamment" traitée pour une extermination instantanée, cette colonie-ci était désormais inapte à produire des femelles sexuées pour l'an prochain,
Cette espèce semble vraiment du genre "coriace"; le coup du nid resté accroché à la poubelle est spécialement impressionnant.
<<<<<<<<<<<<

·     

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 14:36
Sacré Émile !
Il me racontait au téléphone qu'il avait enfin compris pourquoi il avait si peu de citrouilles cette année !
Émile habite Pauillac, il m'a raconté que sur les 20 superbes plans de courges qu'il avait ce printemps (exceptionnel par la pluie et la chaleur douce qui l'a caractérisé), sur ces 20 plans donc et toutes les fleurs qui promettaient une belle récolte, eh bien Émile n'a eu que 5 citrouilles.

Salle temps pour  la fête d'halloween !
Comment vont faire les enfants cette année ?
Et leurs parents ?
C'était
quand même bien sympa de curer et sculpter une citrouille ! Une soupe de citrouille servie dans la coque même de la citrouille !
Et ça occupait sainement les enfants, petits ou grands, pendant un bon après midi !
Le prix de la citrouille va t-il augmenter au point de ne satisfaire que les plus riches ?
Il est possible aussi que le traditionnel habit de sorcière soit supplanté par le déguisement en frelon asiatique, ce qui ne manquera pas, en Gironde tout au moins, de faire peur à beaucoup plus de monde !

Pour en revenir à Émile, un court instant il se rappela "Perrette et le pot au lait" et puis il a cherché les causes de son désappointement.
Dans sa grange, il a trouvé un énorme nid de frelons asiatiques !
Il a vite fait le rapprochement avec ce que je lui avais raconté au sujet de l'invasion de la région par le frelon asiatique.
Il a compris que la colonie de frelons asiatiques avait exterminé les abeilles du coin !
Et sans abeilles : pas de pollinisation de toutes ces belles fleurs de courges et pas de citrouilles !
Il aurait mieux fait de se régaler avec des beignets de fleur de courge !

Toujours est-il que "aide-toi, le ciel t'aidera !" l'a toujours guidé !
Alors, il s'est empressé de détruire le nid. Je ne vous dirai pas comment parce qu'à mon avis il a pris quelques risques.
Mais finalement, tout s'est bien passé !
Il a gagné cette bataille et m'a assuré qu'il comptait bien poser
des pièges fabriqués au CAT de Villambis (c'est à 2 pas de chez lui) et ce ! dès le 15 février prochain !
Reste à savoir si des ruches seront réinstallées à proximité pour l'an prochain afin de remplacer celles qui ont disparu, exterminées par cette espèce invasive qu'est le frelon asiatique !
Partager cet article
Repost0
24 septembre 2009 4 24 /09 /septembre /2009 22:38
Dans l'équipe d'espaces verts du CAT ( ESAT) de Bègles Mussonville, la vigilance "guêpes et frelons" est de rigueur !
C'est Romain qui raconte : Il y a peu de temps, l'équipe des Travailleurs du Dorat a été assailli par un essaim de guêpes alors qu'ils opéraient sur un chantier proche d'un cyprès ( 4 d'entre eux furent piqués).
Depuis, Pierre leur a donné des consignes consistant à avoir l'oeil sur les guêpes et frelons !
Vérifier avant de démarrer la taille d'une haie, l'éventuelle présence de guêpes ou frelons !
Leur entrée et sortie dans la haie, indique la plupart du temps la présence d'un nid ! Dans ce cas, alerter le Moniteur  !
Bien sur à chaque fois qu'un frelon asiatique est aperçu (et c'est en permanence), c'est la question !
Butinage classique ou bien "entrée / sortie" d'un nid ?


La différence est essentielle !


En effet, un frelon qui butine n'est pas agressif !

Celui qui rentre et qui sort de la haie mérite une attention particulière ! Il révèle la présence probable d'un nid. Et là c'est une autre affaire !
Tailler une haie alors qu'il a un nid de frelon asiatique à l'intérieur est un réel danger pour l'humain.
Quand il est dérangé au nid, le frelon asiatique attaque en groupe et en rafale !
Comme ils sont nombreux dans un nid, il est classique de se retrouver avec une vingtaine de piqûres en un rien de temps !

Je me rappelle de ce que j'entendais dans ma jeunesse au sujet des frelons : 3 piqûres et t'y passes ! Et 9 pour un boeuf ! Il est vrai qu'à l'époque, c'était peut-être des frelons très vigoureux ! Cependant avec une vingtaine de piqûres, ça ne doit pas être loin d'être vrai !
Soyez vigilants, et parlez-en à ceux que vous aimez bien !
Et si ça arrive tout de même, appelez le SAMU ou les Pompiers et prévoyez les Urgences au plus vite !

 
Aujourd'hui Jean-Marie a trouvé un nid de frelon asiatique haut dans un acacia sur le chantier sur lequel ils opéraient en équipe et Romain en a fait quelques images sur son téléphone portable et espère que cela fera un "Buzz" !
Au CAT de Bègles Mussonville c'est déjà un "Buzz" !
Alors prochainement vous y aurez droit Vous aussi, à ce "Buzz" !

Dans quelques jours seulement car Romain est parti à Paris pour assister au mariage de sa cousine adorée Déborah, qui n'a que quelques jours d'écart avec lui ! Alors vous imaginez, les frelons ça passe après !
Partager cet article
Repost0
20 septembre 2009 7 20 /09 /septembre /2009 17:15

  Cédric en a fait les frais !
  Il passait en tracteur près d'une repousse de saule commun au bord de la jalle. 
  Le neveu de Christian, maraîcher d'Eysines exploitant sur Bruges (33), s'est  vu  assailli par une flopée de frelons asiatiques  qui  lui  ont  infligé 19 piqûres sur la tête (cuir chevelu et sourcils) et sur les bras.

C'est un solide gaillard qui a gardé son calme tout en passant la quatrième vitesse de son bon vieux Renault de couleur orange !
Le SAMU a indiqué par téléphone que la prise d'antihistaminique (anti allergie) suffisait puisque la respiration n'était pas altérée, alors que le pharmacien conseillait l'hospitalisation ? ! .
Toujours est-il que sa cousine infirmière l'a surveillé de près les jours suivants !
Depuis, elle est partie en mission humanitaire au Sénégal, pour s'occuper des victimes d'autres insectes piqueurs !
Là bas, les moustiques font des ravages avec le paludisme !

Une chose est sûre, dès qu'il verra un frelon asiatique, il en cherchera le nid !
Il faut reconnaître que celui-là était assez bien dissimulé, à basse altitude et donc très dangereux si on ne l'y sait pas !


Sa grand-mère avait gardé au chaud l'article de Sud Ouest qui parlait de la naissance au Haillan de AAAFA33 (Association Action Anti Frelon Asiatique) et bien lui en a pris, car l'équipe de AAAFA33 est intervenue rapidement et l'affaire fut classée tout aussi rapidement !
La canne télescopique a permis de gazer le nid à distance suffisante (5 mètres) pour ne pas subir d'attaque. Attente de 10 minutes pour que l'effet soit maximum, élagage des branches entourant le nid et dégagement du nid avec sa cargaison de frelons morts à l'intérieur !

Voilà quelques photos descriptives pour illustrer le propos !

 
  
  
 

Partager cet article
Repost0
15 septembre 2009 2 15 /09 /septembre /2009 00:37
L'échelle de 8 mètres ( offerte gentiment à l'Association Action Anti Frelon Asiatique par le BRICO Leclerc ou BBJ de Saint Médard en Jalles) a été bien utile pour grimper dans   l'arbre  et   utiliser  la  canne télescopique de  12  mètres  ( qui est gracieusement  prêtée  par  le  GDSA 33 ).
Malgré  le  petit  vent  frais  d'aujourd'hui,  c'était tellement  confortable  que  l'appareil  photo  a bien servi.




Le nid fut do
nc gazé au SO² sous deux angles comme le préconise Jacques BLOT de l'ADAAQ.
5 à 10 minutes après que tout ce monde frelonique ait rendu l'âme, il fut aisé de s'approcher du nid qui paraissait de plus en plus gros.
Il faut savoir que l'aulne dispose de nombreuses branches horizontales et faciles d'accès.
Un petit coup de bombe insecticide pour les derniers arrivés de retour de la chasse à l'abeille et le nid était à portée de main.


Puis la branche de support fut vite coupée et le nid fut descendu en presque bon état pour en faire bon usage !
En effet,  les curieux du bas, restés en retrait car on ne sait jamais, sont toujours intéressés de voir le nid de près et entier, sa structure, son contenu etc.
Il faut dire que cette espèce est douée pour la construction : le label HQE est connu d'eux depuis bien longtemps, la structure extensible à souhait, l'est aussi, et ce dans des temps records avec ce qu'ils trouvent de fibres de bois dans la nature !
En avril le nid ressemble à une balle de ping-pong, en septembre à une poire de 60 centimètres de diamètre.
C'est fou leur capacité à se développer.


Partager cet article
Repost0
13 septembre 2009 7 13 /09 /septembre /2009 23:39

Aujourd'hui, avec la fumée de l'incendie d'Arsac en Médoc, le coucher de soleil était d'un beau rouge oranger !
Jeannette, je l'appelle Jeannette car elle n'a pas osé me dire son prénom de peur de paraître sur mon blog, soit ! Jeannette donc, nous a appelé il y a 8 jours, pour nous signaler un nid chez sa voisine !
Nous y sommes allés, Jacques et moi, et avons constaté en effet un nid de frelon asiatique, énorme pour l'époque, dans un aulne à 18 mètres de haut ! Diamètre : au moins 60 cm ! Au bord d'un ruisseau, dans une zone résidentielle ! Lieu typique des gros nids !

Regardez plutôt ! Rien ne vaut les images !
Qui plus est, j'ai attendu aujourd'hui et la bonne heure du coucher de soleil, afin de profiter d'une lumière exceptionnelle.



   En fait et depuis je peux vous assurer pour l'avoir souvent mise en oeuvre : la recherche des nids est beaucoup plus efficace au lever et au coucher du soleil.

   En fait à ces moments là, les rayons du soleil sont horizontaux et éclairent sous les branches qui supportent le nid, le rendant très visible au milieu de la végétation beaucoup plus sombre. Comme vous le voyez sur ces photos. Pour cela il faut être éloigné de l'arbre, avoir le soleil dans le dos et se munir de jumelles permet de scruter le sommet des arbres au loin.

   Il faut savoir aussi que les nids, quand ils sont dans les arbres, sont toujours dans le 1/5 supérieur de l'arbre, qu'il s'agit en général d'un arbre dominant et que les habitants des lieux sont rarement embêtés par les frelons !

Ce sont plutôt les voisins qui en profitent tout l'été et qui sont les premiers à découvrir le nid en général. Et ce sont aussi, les plus forts pour mettre la pression sur les propriétaires de l'arbre support du nid. Le voisinage ne pense pas toujours à qui va payer la facture du désinsectiseur. Pourtant il existe une formule qui marche bien : mutualiser la dépense et se débarrasser de cet envahisseur qui, s'il n'est pas éradiqué dès le 1er nid en générera 5 en moyenne l'année suivante au risque de nids bas et dangereux pour l'humain qui s'aventurerait trop près du nid.

Sans oublier qu'au bout d'un certain nombre d'années tout le monde aura eu droit à son nid, dans un arbre, sous les tuiles, un toit, dans un abri jardin, un regard d'eau pluviale, dans une haie ou dans un bosquet.

   AAAFA (Association Action Anti Frelon Asiatique) peut vous fournir un texte à distribuer dans les boites aux lettres pour vous aider à communiquer et mutualiser la dépense et l'efficacité. Demandez à : aaafa33@gmail.com

   Il sera bon de jouer malin et cela même si le nid est détruit avant les gels d'hiver, mobilisez votre voisinage et préparez vos pièges sans oublier de repérez les camélias du quartier.



   

Partager cet article
Repost0
13 septembre 2009 7 13 /09 /septembre /2009 15:04

Passant proche d'un beau saule pleureur, j'ai été alerté par des vrombissements incessants !
C'était des frelons asiatiques qui s'acharnaient sur le saule pleureur !
Ca m'a rappelé quelques témoignages et un message de Florence reçu sur aaafa33@gmail.com que je vous cite :

" " " " " " " " " " "

Nous avons dans notre jardin un très beau (et très ancien) saule-pleureur qui se trouve à peu près à 3 m de notre maison.
Le hic c'est que depuis début août, l'arbre est infesté de frelons asiatiques. La situation aujourd'hui ne s'améliore pas car, après les frelons asiatiques, ce sont des frelons européens qui sont arrivés en masse. Tout ce petit monde coexiste apparemment dans notre arbre... Quant à nous, toute sortie dans le jardin est devenue risquée.
 Nous avons téléphoné à 2 professionnels
- L'un nous a déclaré qu'il n'y avait rien à faire : "les frelons aiment les saules pleureurs, le nid n'est pas dans votre saule  = ils se servent de la cellulose des feuilles pour faire leur nid" --> "il faut attendre octobre que le froid arrive"
- L'autre nous demande 100€ pour pulvériser un produit
Nous ne savons pas quoi faire : attendre l'hiver et ne plus sortir dans le jardin ? Pulvériser un produit qui peut disparaître à la 1ère pluie?
Ou n'y aurait-il pas quand même une chance que le saule contienne un nid destructible ? Ou un arbre à proximité ?
" " " " " " " " "
J'ai donc rapidement installé un piège basique avec bière brune et miel, inutile de vous dire qu'une cinquantaine de frelons y ont déjà rendu l'âme.
Cela m'a permis d'alerter les voisins et de les inviter à repérer l'axe de départ des frelons vers le nid, après s'être gavés de miellat, de pucerons ou autres parasites du saule pleureur (qui pleure et les attire).

Espérons qu'ils vont m'apporter une aide précieuse, car je ne peux pas passer tout mon temps auprès des saules pleureurs du Haillan !
Celui qui trouvera le nid sera remercié par tout le voisinage, foi d'anti frelon !

A suivre !

Et dans l'attente quelques photos de butinage dans le saule pleureur :
frelons asiatiques et européens s'y cotoyent !
     
  
 
 
 













Frelon européen


Frelon européen
 
  Piège efficace

Partager cet article
Repost0
7 septembre 2009 1 07 /09 /septembre /2009 14:47
C'est parti pour la saison des destructions de nids de frelon asiatique !
Ce matin, l'équipe de AAAFA33 avait rendez-vous devant la Mairie de Martignas sur Jalles avec un apiculteur local qui se remue depuis 2 ou 3 ans au sujet de la lutte contre le frelon asiatique.
Nous devions aller détruire un nid dans un cèdre bleu ( décidement le frelon asiatique aime les cèdres bleus) à une quinzaine de mètres de haut.

En l'attendant sur le parking, j'ai été alerté par la présence d'un rouge queue (oiseau un peu comme le rouge-gorge mais avec la queue rouge comme son nom l'indique, c'est un insectivore notoire) et j'ai raconté à Jacques que j'avais souvent observé la présence d'un rouge queue dans les environs de nid de frelon asiatique.
Nous avons vite réalisé que cette observation n'était pas si ridicule que ça !
En effet, à 10 mètres au dessus de nos têtes un magnifique nid de frelon asiatique occupait le haut de l'arbre qui trone devant la Mairie de Martignas, un autre nid derrière la Mairie tronait aussi à une dizaine de mètres dans un autre arbre !


Signe du ciel ou simple hasard ? A savoir ?

Peut-être, le frelon asiatique veut persuader les Elus de Martignas qu'il est temps de faire quelque chose pour parler de lui et même de faire plus, encore plus, toujours plus !
Alors à quand un nid ou plusieurs
nids à la préfecture de Gironde ?
Parce que, s'il existe un endroit où il faut persuader quelques individus grands décideurs, représentants de l'Etat qui plus est, c'est bien à la Préfecture de Gironde !

N'est ce pas !


Lisez plutôt, glané sur les blogs de SUD-OUEST :

Alors des nids, en voila !
  
 
 
 











    
   
 
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de JP33
  • : Connaissance de l'espèce vespa velutina nigrithorax par l'observation, la photo, la vidéo, la réflexion, la récolte d'informations sur l'invasion. Mise en ligne de solutions simples, peu onéreuses et reproductibles à souhait pour le piégeage des femelles fondatrices, la recherche et la destruction des nids. Alerter sur les dangers de l'invasion. Informer sur la lutte anti frelon asiatique menée par AAAFA33 (jeune Association Action Anti Frelon Asiatique Gironde).
  • Contact

Recherche

Liens