Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 octobre 2016 7 23 /10 /octobre /2016 17:14

Pour détruire un nid de frelon asiatique très haut perché, bon nombre de chasseurs ont pensé à leur fusil de chasse. Quand le nid est actif, ce qui compte, c'est détruire la reine et toute sa colonie.

L'idée n'est pas aussi mauvaise que certains le prétendent. Préparée avec précautions, l'affaire peut s'avérer très efficace, peu onéreuse, respectueuse de l'environnement, et surtout évite le recours aux pesticides. Mais attention, une ou deux cartouches ne suffisent pas. Il faut y mettre le paquet et 5 fusils synchronisés dans de bonnes mains, peuvent en venir à bout aisément en utilisant de la grenaille d'acier et, sans oublier le voisinage !

Un protocole a été mis au point et donne d'excellents résultats, en voilà les grandes lignes :

· Le calibre des fusils est le 12 (plus grande capacité de plombs).

· Les plombs utilisés sont du n°2 (canon le plus choqué) puis n° 4 (pour le moins choqué) pour le premier tireur afin de déstructurer le nid.

· Les 2ème et 3ème tireurs chargeront avec du plomb n°6 (ou 7 1/2) (canon le plus choqué) & N°8 (ou 9) (pour le moins choqué). Le plomb n°6 (ou 71/2) sera tiré d’abord, le n°8 (ou 9) ensuite. Les 2ème  et 3ème tireurs font feu de leurs deux cartouches à suivre tout de suite après les 2 coups du premier tireur.

· Les 4ème & 5ième tireurs disposant de plomb N°12 dans les 2 canons tireront leurs deux cartouches immédiatement (1/2 seconde) après les tireurs 2 & 3 pour assurer un arrosage global du nid et de son environnement au cas où quelques insectes auraient pu passer au travers des tirs des trois précédents opérateurs (6 cartouches). S’il y a plus de 5 opérateurs, ils tireront également du plomb n°12.

. S’il est souhaité de tirer à nouveau sur le nid, utiliser du n°12 au cas où des insectes voleraient encore. Il n’est pas nécessaire de vouloir faire tomber absolument le nid (surtout si plus aucun insecte ne vole autour de celui-ci). Pour un nid à moins de 20m, utiliser de préférence des cartouches à bourre grasse pour une meilleure ouverture de la grappe & un meilleur impact sur les insectes. Si le nid se situe au-delà de 20m, les trois premiers opérateurs pourront utiliser des cartouches à jupe.

· Si le nid est proche des 10m, on peut utiliser des fusils à canons courts « de bécassier » en utilisant des cartouches à bourre grasse.

Élément  primordial :  

Vérifier que chacun a compris son rôle. Un compte à rebours doit être lancé afin de préparer les tireurs et donner le départ de feu du premier tireur, les suivants s’enchainant comme indiqué plus haut, sans interruption. Étant donné le bruit provoqué, il est souhaitable d’équiper les tireurs de protections auriculaires individuelles. Il n’est pas utile de prévoir un voile de protection pour les tireurs car aucun frelon ne quittera le nid en volant. Ne pas se mettre à l’aplomb parfait du nid, car des insectes pourraient en tomber et être à même de piquer, même blessés.

Il y avait 7 tireurs alignés présents mais 5 est le nombre minimal indispensable pour éviter les déboires connus lors d’essais précédents dans d’autres régions ayant opéré sans ce protocole.
 

Recommandations :

L’opération doit être menée sous le contrôle du président de la structure associative de chasse locale pour l’organisation des tirs, sous l’égide (arrêté éventuel) et la responsabilité de l’élu en charge de l’environnement sur la commune (maire ou adjoint pour les petites communes).

Ce protocole expérimental, qui a montré toute son efficacité lors de sa mise en œuvre, n’a à ce jour, pas de valeur légale auprès des instances de l’État et s’il est appliqué, doit se faire avec l’aval du demandeur et sous la responsabilité des tireurs qui doivent être assurés pour l’année en cours pour l’utilisation de leur arme de chasse.

Ce Protocole est sans copyright, il peut être diffusé sans retenue dans les réseaux du monde de la chasse (communication sur le bilan de l’opération peut être transmise à la fédération départementale) et des municipalités confrontées aux coûts non négligeables des interventions classiques en hauteur lorsque les conditions environnementales le permettent.

Vos compte-rendu d’opération, vos commentaires et remarques sont également importants pour affiner ce protocole. Adressez les à :

 

Destruction d'un nid de frelon asiatique au fusil de chasse
Repost 0
Published by JP33 action anti frelon asiatique - dans Frelon asiatique
commenter cet article
9 août 2014 6 09 /08 /août /2014 16:12

Et si la Pie bavarde devenait le prédateur N°1 du frelon asiatique ?

Nuisible contre nuisible, vorace contre vorace !

Qui gagnerait ?

Et qui prendrait la plumée ?

 

La pie est classée nuisible depuis longtemps, et pourrait ne plus l'être ! (voir Conseil d'Etat)

Le frelon asiatique l'est depuis décembre 2012, et merci encore à Delphine BATHO et Stéphane LE FOLL !

Mais on attend la suite ! ! ! . . . 

 

Pies6260230Jean-Paul a un vrai rêve d'Anti frelon asiatique : rendre les pies du quartier, addict à "velutina", afin qu'elles aillent se servir toutes seules dans les nids et en deviennent le prédateur n° 1.

Il est bien connu que la pie jacasse et il compte bien sur elles pour qu'elles se le disent, entre elles bien sûr !

Il est bien placé pour cette expérience, car avec Jacques, ils détruisent des nids de frelons chinois, en veux-tu ? en voilà ! 

Et proprement qui plus est !

Pour eux les insecticides sont à bannir !

Pour eux, détruire le prédateur n°1 des abeilles avec des insecticides, c'est une Honte ! Avec un grand "H" ! ! ! . . . Une Aberration avec un grand "A" !

Chaque nid tué proprement (sans insecticide) est servi sur un plateau, juste devant la fenêtre de sa cuisine.

La reconduction de dérogation sur l'utilisation du SO² pour détruire les colonies  de frelons asiatiques, se fait attendre ! Solution reconnue propre ! ! ! . . .

Et  comment faire quand les nids sont hauts  ? ! . . .

Si vous connaissez  quelqu'un  qui a le bras suffisamment long, jacassez-lui  ! ! ! . . .

 

Dans l'attente de cette reconduction, Jean-Paul, pragmatique, soigne ses pies, les mésanges, merles, hérissons et autres pics-verts du quartier, avec des plateaux de nids fraîchement récupérés des destructions, toujours sans insecticides ! 

Un juste retour en nourriture aux oiseaux, que "vespa velutina nigrithorax" a détourné à son profit. Tous les droits de copie d'expérience sont autorisés, mais n'oubliez pas : PAS  D'INSECTICIDE  ! ! ! . . .

 

Repost 0
Published by JP33 action anti frelon asiatique - dans Frelon asiatique
commenter cet article
1 mai 2014 4 01 /05 /mai /2014 23:53

Ces derniers jours, j'ai pu observer plusieurs jeunes nids dit "nids primaires".

 

Je peux vous dire que le piégeage de printemps ou la chasse à l'affût pour capturer les femelles fondatrices de frelon asiatique, peut continuer encore une quinzaine de jours au moins.

En effet, certaines femelles fondatrices ont démarré leur nid tardivement.

 

Si comme beaucoup trop de gens, vous hésitez encore à installer vos pièges sélectifs car vous n'en avez toujours pas aperçu cette année, je peux vous assurer qu'elles sont bien sorties de leur hibernation et que des nids sont en cours de création et d'agrandissement.

Il est encore temps de les piéger et d'éradiquer les nids qu'elles sont en train de construire et les larves qu'elles alimentent.

 

Il est temps d'ailleurs de faire votre "tour du propriétaire" : avant-toit, abri jardins et compagnie pour vérifier si une frelonne n'a pas démarré son nid à proximité de votre lieu de vie. Il est encore facile d'intervenir sans trop de risques. Cependant mieux vaut être protégé et avec appui sécurisé, on ne sait jamais entre la piqûre et la chute il y a toujours besoin d'anticiper.

Il est primordial de capturer la reine ! Si il y a déjà plusieurs frelons dans le nid, la reine est la plus grosse ! Quelques vibrations brèves, la font sortir et observer ce qui se passe, si rien ne bouge, elle retourne dans son nid ! C'est là qu'il faut être rapide, précis et efficace ! 

Si des fois vous la loupez, préparez votre filet à papillon et capturez la à son retour (jusqu'à une demi heure après).

 

Voyez ci-dessous une de mes techniques 100% naturelle, sans insecticide et 100% efficace !

 

 

 

La capture a eu lieu le 25 avril 2014.NidInterieurBlog.jpg

En regardant plus précisement l'intérieur de ce nid (photo ci-contre), on constate qu'aucun cocon n'est encore formé.

Ceci indique que la frelonne a démarré son nid depuis moins de 3 semaines (durée d'état larvaire avant la transformation en nymphe sous cocon).

De même, l'état de nymphe dure environ 3 semaines et repousse la sortie du premier frelon adulte au 15 mai 2014.

La reine sera donc encore de sortie au moins jusqu'à l'éclosion de plusieurs frelons ce qui repousse la possibilité de la capturer jusqu'au 20 mai 2014.

La photo permet d'indiquer clairement la date de fin du piégeage préconisée par AAAFA (Association Action Anti Frelon Asiatique) pour cette année 2014, tout au moins en Gironde et dans les Départements climatiquement proches.

En comptant les alvéoles, on peut aussi en déterminer la date de démarrage du nid !

L'avéole centrale, abritant un petit oeuf frais, est la signature d'une pénurie de nourriture qui a entraîné le sacrifice de la larve la plus grosse (réserve importante de protéines portée par une seule larve).

Chez "vespa velutina nigrithorax" en cas de crise, ce sont les plus gros qui sont sacrifiés pour satisfaire le plus grand nombre, contrairement à d'autres espèces sociales.

 

 



Repost 0
Published by JP33 action anti frelon asiatique - dans Frelon asiatique
commenter cet article
28 mars 2014 5 28 /03 /mars /2014 22:40

Formidable, formidable ! Et même incroyable !

Ce vendredi 28 mars 2014, j'ai attrapé un mâle de "vespa velutina" dans mon épuisette !

Il était environ 12h30, et alors que je chassai à l'affût près d'un camélia en fleur,  j'ai attrapé un spécimen qui était venu butiner le  nectar généreux de cette fleur caractéristique et attractive en cette saison ou les fleurs sont encore rares !

Une fois mis à l'abri de s'échapper, le spécimen s'est avéré être un mâle !

Mâle

La différence se situe en bout d'abdomen. Le mâle est doté de 2 petites tâches jaunes visibles en position ventrale, il n'a pas de dard, et ses antennes sont de forme arrondie et comportent un anneau de plus que la femelle.

 

Et c'est là que c'est incroyable et formidable aussi !

 

Normalement, dans la biologie du frelon, les mâles meurent aux premiers gels et on n'en revoit plus jusqu'à l'été !

 

Eh bien, comme je n'ai surement pas attrapé le seul mâle ou le premier mâle de la saison qui démarre, cela veut dire qu'il me reste encore beaucoup de chose à apprendre sur la biologie du frelon, à moins qu'il ne soit en pleine mutation !

 

Aïe, aïe, aïe ! ! Mais ou va t-on avec ce frelon asiatique ? ? ? . . .

Repost 0
Published by JP33 action anti frelon asiatique - dans Frelon asiatique
commenter cet article
19 mars 2014 3 19 /03 /mars /2014 11:20

10 ans déjà que "vespa velutina nigrithorax" est arrivé sur nos territoires du Sud Ouest.

10 ans déjà que les Communes se laissent piéger par l'inaction à l'arrivée de l'intrus.

Et "classé nuisible danger sanitaire 2ème catégorie" que depuis un peu plus d'un an.

 

        SiesteRosier2Depuis qu'il est là, c'est la deuxième fois que le citoyen est soumis aux élections municipales. C'est la pleine période de sortie d'hibernation des femelles fondatrices de frelon asiatique.

Les programmes des candidats fleurissent lors des réunions publiques.

Alors, soyez perspicaces et posez les questions aux équipes candidates ! Car avant le vote, c'est toujours mieux qu'après !

 

Les bonnes questions peuvent porter sur :

- l'information de la population sur la présence du frelon dans la Commune, 

- le repérage des nids non détruits à temps avant les premiers gels,

- l'organisation ou facilitation du piégeage de printemps dans les zones concernées,

- et l'aide à la détection des nids et leur destruction.

 

Sous le nom plus connu de "frelon asiatique", cette espèce a envahi les 2/3 de la France, elle est présente dans presque toutes les Communes du Sud Ouest. Déjà en Espagne et au Portugal, d'ici peu, elle le sera probablement en Italie, Suisse, Allemagne, Belgique et Angleterre, si rien n'est fait.

Il faut agir collectivement dès le début, comme à Somain dans le Nord (59) ou l'invasion a été enrayée en octobre 2011.

 

C'est le moment  pour vous, de réaliser et d'agir en votant pour que le premier niveau de décision de proximité vis à vis du "frelon à pattes jaunes", soit porté par votre Municipalité.

Ici au Haillan, ainsi que dans les Villes voisines (à Gauche aussi), la distribution de pièges sélectifs se fait régulièrement, les nids sont détruits sauf si découverts trop tard, l'information circule et les abeilles y ont retrouvé une certaines place d'honneur ! . .

 

Jean-Paul CROS, Président de l'Association Action Anti Frelon Asiatique compte bien mener encore la lutte anti frelon asiatique en continuité du travail déjà accompli avec ces Municipalités. 

Repost 0
Published by JP33 action anti frelon asiatique - dans Frelon asiatique
commenter cet article
26 février 2014 3 26 /02 /février /2014 15:38

    Cela aurait pu être le 15 février, au lendemain de la Saint Valentin !

    Mais il faisait trop froid, tout au moins ici en Gironde.

    Alors ce fut lundi ! Lundi 24 février 2014 ! Jour de la Saint Modeste.

 

    Il faisait bon et le soleil a fait monter les températures bien au delà des 13°C nécessaire, un vrai régal pour le moral, la forme et la sortie d'hibernation.

    Elisa peut le confirmer !

    Elle a 9 ans et a profité de cette douceur et des vacances scolaires pour accompagner son Grand-père et faire une petite marche digestive avec le chien. 

    Alors que j'étais devant le mur de camélias au Parc Bordelais, à 2 pas de mon boulot, ils m'ont surpris en pleine action de surveillance. FrelonCamélia121

    Il était 14h00 et je scrutais les fleurs de camélias, dans l'attente de détecter la venue de la première femelle fondatrice de frelon asiatique pour cette année. Et, si je me rappelle bien, c'est Elisa qui a vu la première, puis une autre encore. Elle a l’œil, sait regarder au bon endroit et sait les reconnaître au premier coup !

    Bravo Elisa. Avec toi "vespa velutina" a du soucis à se faire ! 

    Ce même jour et le lendemain, quelques milliers d'oies sauvages ont survolé Bordeaux en se dirigeant vers le nord. Annonçant le printemps et donc le retour des frelons asiatiques. Il est fort à parier que ceux qui ont déjà installé les pièges sélectifs ont attrappé quelques gourmandes.

    Cependant, la météo a prévu le retour du froid ces prochains jours. Cela devrait ralentir la sortie des femelles fondatrices. D'ailleurs aujourd'hui, devant les camélias du Parc Bordelais, il ne faisait que 12°C, et je n'ai vu aucune frelonne, mais Elisa, son Grand-père et leur chien étaient au rendez-vous et ont pu constater la même pénurie de frelonnes.

    Bien entendu si vous vous posez la question : Où, quand, comment piéger les femelles fondatrices de "vespa velutina nigrithorax", frelon asiatique, à pattes jaunes ou autres frelons chinois ? ? ?

    Eh bien c'est le moment  ! ! !

    Du 15 février au 1er mai de chaque année, c'est le bon moment  ! ! !

Efficace, peu onéreux, facile à mettre en oeuvre,

Cependant l'acte de piégeage peut être lourd de conséquences ! ! !

Pour être protecteur de la Nature et de la Biodiversité il est évident qu'il faut utiliser des pièges sélectifs avec le sérieux que cela mérite !

Mobiliser le voisinage semble aussi très important, car piéger seul dans son coin est très incertain et inefficace !

Repost 0
Published by JP33 action anti frelon asiatique - dans Frelon asiatique
commenter cet article
16 décembre 2013 1 16 /12 /décembre /2013 17:37

5nidMagudas025    Quand les arbres se dénudent, les nids de frelons chinois apparaissent !

Etonnants, comme des gros jambons suspendus en haut des arbres.

De couleur chamois quand le soleil est généreux, et plutôt grisâtre quand la pluie a sévi.

 

    C'est à ce moment précis qu'on comprend pourquoi on a vu tant de frelons à pattes jaunes cet automne sur les lierres en fleur, sur les raisins de la treille ou les fruitiers du jardin et sur l'étal du poissonnier ou dans le saule pleureur.

 

    C'est aussi à ce moment qu'on réalise : "les frelons asiatiques  ? Ce n'est pas que chez les autres !"

 

    Cette année 2013, depuis les premiers gels sérieux de fin novembre, la plupart des nids ont été désertés par les femelles fondatrices nouvelle génération. Depuis, AAAFA ne détruit plus les nids même très hauts (voir la méthode utilisant le SO²).

 VieuxNid064.jpg   Le nid est abandonné, aucun frelon n'y remettra les pattes. Il devient donc inutile de les détruire pour cette saison 2013. Ce sont les oiseaux : pies, corneilles, mésanges et autres, qui vont récupérer un peu de ces protéines que la colonie de "vespa velutina" a englouti à leur détriment.

    Les intempéries s'occuperont des restes du nid. Et comme disait Ronsard : "en peu de temps, n'en sera plus nouvelle". Par contre, l'important est de se préparer au piégeage de printemps.

    Sur "le Blog de JP33" vous trouverez les réponses !

Pour en savoir plus sur la découverte d'un nid de frelon asiatique en hiver : "Clic ICI  

Pour fabriquer des pièges sélectifs : "Clic ICI"  ou  "Click là"

 

    Dans ma région Aquitaine, ce sont les chênes qui perdent les feuilles en dernier, après de bonnes gelées.

    Il me tarde de faire le tour d'Eysines avec Bernard ! Début 2013, il a monté une opération particulière. Il ne reste plus qu'à faire le bilan de sa formule. Le tour des environs et repérer les éventuels nids sur une zone en test. Pour en savoir plus : "Click ICI

    La suite, dès qu'il n'y a plus de feuilles sur les chênes.

 

 

 

 

Repost 0
Published by JP33 action anti frelon asiatique - dans Frelon asiatique
commenter cet article
7 août 2013 3 07 /08 /août /2013 11:21

Rentrer chez soi au retour de vacances !

Dur Dur !

Dard Dard ! ! !

De nuit on risque gros ! ! !

Décidément, on n'est plus chez soi !

 

A tous ceux qui disent :

"vespa velutina n'est pas plus dangereux que son cousin européen ! ! ." 

Et à tous ceux qui se posent la question.

Regardez cette vidéo ! Mais Attention ! !

La vidéo est déconseillée aux personnes sensibles ou phobiques !.

 

 

 

   Les images sont impressionnantes !

Il manque le commentaire, mais 30 secondes ne suffisent pas à raconter la petite histoire de ce nid, qui ressemble à bien d'autres cas !

 

   Quand Alain (le Patron des lieux) m'a raconté que le nid était si gros et plaçé juste à la porte d'entrée, je me suis dit que même 'mal voyant', il aurait du s'en apercevoir en l'entendant. Il ne risquait pas puisque lui et sa petite famille sont en vacances. C'est grâce à une amie de son jardin, que le nid fut découvert, AAAFA avertie et la "destruction au seau" programmée avant le retour de vacances.

   Imaginez un peu :

"C'est le retour de vacances, de nuit un samedi soir, on pose les lourdes valises devant la porte d'entrée, on cherche la clé, on l'introduit dans la serrure, on tourne la clé et on pousse fort la porte en poussant un "Ouf" de soulagement en allumant la lumière extérieure et intérieure.

C'est à ce moment précis que l'attaque en règle commence !

Les frelons sont nombreux et bien réveillés après toute cette agitation, ces bruits, ces vibrations et même cette lumière.

Tout le monde y a droit, enfants comme adultes, et personne ne comprend ce qui arrive, car on est à cent lieues de penser à un nid de frelon et encore moins placé à cet endroit là. Si proche du passage habituel, si proche de la tête et presque dans la maison."

   Rassurez-vous cela ne s'est pas passé comme ça, et toute la petite famille d'Alain n'a même pas vu le nid, sauf sur "Le blog de JP33".

 

   Une fois la colonie et le nid récupérée, le seau fermé fut exposé au soleil et tout a péri rapidement. Et l'observation de la constitution du nid a révélé son histoire :

- 1 reine,

- 130 frelons ouvrières adultes,

- quelques larves d'un âge peu avancé,

- beaucoup d'oeufs fraichement pondus,

- mais aucune nymphe sous cocon.

   Ce nid est donc une reconstruction rapide et récente (moins de 3 semaines au vu de l'âge des plus grosses larves), faisant suite à une destruction loupée par un voisin ayant cru bien faire.

   En effet, sur les 2 plateaux constituant ce nid, aucun ne comportait de traces classiques de naissance de frelon, à savoir les résidu du cocon ayant donné naissance aux 130 ouvrières, et ou sont les nymphes sous cocon .

 

Info de dernière minute : Opération de destruction de nid de frelon asiatique sera menée ce soir à Mellac près de Quinperlé en Bretagne. Ce nid est jugé dangereux par AAAFA, car installé dans un bosquet de fusain décoratif à moins d'un mètre de hauteur dans un jardin d'agrément. Il sera détruit ce soir sans insecticide !

Quoi de plus normal que de ne pas utiliser d'insecticide, quand on veut protéger aussi les abeilles !

Il y avait France 3, alors profitez du reportage.

Repost 0
Published by JP33 action anti frelon asiatique - dans Frelon asiatique
commenter cet article
17 juillet 2013 3 17 /07 /juillet /2013 11:51

Drôle de climat cette année !  2013 est très particulière.

Le printemps n'en finissait pas d'être repoussé.

Le froid, la pluie et le vent ont empoisonné le moral de beaucoup mais pas seulement.

Les abeilles et les insectes en général, ont du s'adapter ! Les frelons asiatiques aussi !

 

    Certaines femelles fondatrices sont sorties en mars, il s'en est piégée bon nombre (pièges sélectifs ou non).

Mais en avril on n'en voyait plus, on n'en piégeait plus ! Pas folles les guêpes, il n'y avait rien à becqueter, aucun insecte ne s'aventurait à braver les intempéries, même les abeilles étaient frileuses.

 

SiesteRosier2.JPG    Aux premiers jours de mai, les températures ont permi aux frelonnes retardataires et survivantes, de sortir d'hibernation. J'en ai vu se payer quelques siestes au soleil, comportement rare et particulier à ce seul moment de leur vie de fou. Tant bien que mal, elles ont tenté le démarrage du nid, mais la pénurie les a poursuivi jusqu'en juin. Quelques records aussi avec :  100 femelles fondatrices prises en mai pour Bernadette qui a ses 15 ruches à Sost, au pied des Pyrénées.


NidBriqueSousToit.JPG   L'observation des nids actifs découverts cette année et détruits depuis, révélait un démarrage des nids au 1er mai, avec des manques sérieux dans les naissances. Il faut savoir et j'ai pu l'observer à plusieures reprises ces dernières années, qu'en cas de pénurie de nourriture protéinée (maîtrisée par captivité), la reine n'hésite pas à sacrifier la plus grosse larve du nid afin de nourrir les autres, plus jeunes donc moins voraces. Dans l'attente des jours meilleurs.

 

NidSsToit1.JPG   J'avais pensé que cette situation aurait bien amoindri la capacité de prolifération phénoménale de "vespa velutina nigrithorax", et que seuls les nids bien à l'abri pouvaient se développer comme les 13 déjà détruits ! NidPeugueGP.JPG

   Jusqu'à ce que ce que Janine m'appelle pour un nid haut et gros sur un aulne au Bourgailh, au bord du Peugue (ruisseau) à Pessac.

    Eh bien cette année encore, c'est mal parti, au vu de ce nid déjà énorme au 14 juillet, (photo ici à droite) d'autant plus avec la météo de ces 6 premiers mois !

   Ajoutez à ça la chaleur qui les rend encore plus actifs, Je vous dits pas les additions qui vont s'accumuler sur les bureaux des Mairies qui n'ont pas opté pour le piégeage sélectif et qui pourtant,

 

   Pour coller à l'actualité, on pourrait dire que pour son défilé du 14 juillet, cette colonie de frelons asiatiques a présenté une armée bien équipée en escadrille de chasseurs d'abeilles redoutables et inégalés en efficacité.

   Il va falloir se réveiller et faire quelque chose d'efficace pour leur faire une guerre sans merci ! ! ! . . .

   On pourrait ajouter aussi que ne pas réhabiliter l'utilisation du SO² comme biocide (interdit seulement par absence d'intérêt porté par les décideurs de la règlementation européenne)  pour faire la place aux lobbies des pesticides au détriment de la santé publique et de l'abeille, est une aberration. 

 

   Mais que fait la Police ! . . .

   Mais ou est donc passé la Raison ?. . .

 


Le Ministère de l’écologie a saisi l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (ANSES) pour lui demander de trancher d’ici la fin du mois de juillet sur la manière de lutter contre cette espèce invasive (en savoir plus)

 

 

Repost 0
Published by JP33 action anti frelon asiatique - dans Frelon asiatique
commenter cet article
31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 15:06

Un sacré Résistant cet hyménoptère !

 

  Au 31 décembre 2012, à 14 heures il faisait assez doux (13°C) j'en ai attrapé 6 dans les "camélias sasanqua" du Parc bordelais ! 3 mâles et 3 femelles plutôt bien charpentées, mais sans trop !

Muni de ma pince à saucisses, il suffisait de les cueillir, un peu comme une saucisse bien dorée !

La position du frelon, quand il suce le nectar, ne lui permet pas de voir ce qui se passe derrière lui ! Il est donc très facile à attraper avec une pince à saucisses !

 

CameliaSasanqua.JPG  En hiver, Dame Nature n'est pas généreuse en sucres : ni fruits, ni fleurs à nectar à part les camélias d'automne., et les rares insectes qui butinent encore sont quelques bourdons moyens, quelques rares abeilles peu nombreuses sur le territoire bordelais (frelon asiatique oblige) et quelques rares grosses mouches (tellement rapides dans leur déplacement que le frelon asiatique ne s'y épuise pas). Les "Camélia sasanqua" ou "camélias d'automne" sont donc un lieu de prédilection pour trouver des frelons affamés et rescapés de la froidure !

 

TempDécembre  Avec la froidure du début décembre, les nids que j'ai pu observer sont inactifs, cependant sur ces mêmes "camélia sesanqua" j'y ai constaté la présence persistante de "vespa velutina" plus connu sous le nom de frelon asiatique.

Bien que les nids extérieurs soient inactifs, certains nids abrités dans les greniers doivent bien avoir survécu aux gels du début du mois. 

Ce sont ceux là que j'ai du attraper ? ? ? ! ! !

 

600FemFondGrosNid-sous-verriere.JPG  Petite info supplémentaire : le 5 novembre Jacques et Jean-Paul ont détruit un gros nid accroché à l'intérieur d'une verrière qui surplombait un puits de jour dans un Château du Taillan. La grande surprise fut de comptabiliser les occupants du nid complètement récupérés. Pas moins de 600 femelles fondatrices bien nourries ont été dénombrées.

GrosNidInjection.JPG  A croire que les femelles fondatrices ne quittent le nid que quand le froid se fait sentir au niveau du nid ? ? ? . . .

  GrosNidOuvert.JPG   Ceci laisserait à penser que les femelles sont fécondées dans le nid même, par les mâles de la colonie.

  GrosNidTranche.JPG    Il est vrai que bien que les ayant cherché, je n'ai encore jamais vu d'accouplement dans la nature ! ! ! . . .

  Voilà une observation qui mérite d'être étudiée et confirmée par les Chercheurs qui pourraient disposer de plusieurs nids en observation. 

 

HecatombeFrelonAsiatique.JPG       En tout cas, ces 6 frelons asiatiques vont passer un peu de temps au réfrigérateur pour tester leur résistance au froid et aux variations de température !


      Ils  passeront  le  réveillon  de  la Saint Sylvestre au  frais !

   

    Bon réveillon à vous !

Repost 0
Published by JP33 action anti frelon asiatique - dans Frelon asiatique
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de JP33
  • Le blog de JP33
  • : Connaissance de l'espèce vespa velutina nigrithorax par l'observation, la photo, la vidéo, la réflexion, la récolte d'informations sur l'invasion. Mise en ligne de solutions simples, peu onéreuses et reproductibles à souhait pour le piégeage des femelles fondatrices, la recherche et la destruction des nids. Alerter sur les dangers de l'invasion. Informer sur la lutte anti frelon asiatique menée par AAAFA33 (jeune Association Action Anti Frelon Asiatique Gironde).
  • Contact

Recherche

Liens