Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 15:06

Un sacré Résistant cet hyménoptère !

 

  Au 31 décembre 2012, à 14 heures il faisait assez doux (13°C) j'en ai attrapé 6 dans les "camélias sasanqua" du Parc bordelais ! 3 mâles et 3 femelles plutôt bien charpentées, mais sans trop !

Muni de ma pince à saucisses, il suffisait de les cueillir, un peu comme une saucisse bien dorée !

La position du frelon, quand il suce le nectar, ne lui permet pas de voir ce qui se passe derrière lui ! Il est donc très facile à attraper avec une pince à saucisses !

 

CameliaSasanqua.JPG  En hiver, Dame Nature n'est pas généreuse en sucres : ni fruits, ni fleurs à nectar à part les camélias d'automne., et les rares insectes qui butinent encore sont quelques bourdons moyens, quelques rares abeilles peu nombreuses sur le territoire bordelais (frelon asiatique oblige) et quelques rares grosses mouches (tellement rapides dans leur déplacement que le frelon asiatique ne s'y épuise pas). Les "Camélia sasanqua" ou "camélias d'automne" sont donc un lieu de prédilection pour trouver des frelons affamés et rescapés de la froidure !

 

TempDécembre  Avec la froidure du début décembre, les nids que j'ai pu observer sont inactifs, cependant sur ces mêmes "camélia sesanqua" j'y ai constaté la présence persistante de "vespa velutina" plus connu sous le nom de frelon asiatique.

Bien que les nids extérieurs soient inactifs, certains nids abrités dans les greniers doivent bien avoir survécu aux gels du début du mois. 

Ce sont ceux là que j'ai du attraper ? ? ? ! ! !

 

600FemFondGrosNid-sous-verriere.JPG  Petite info supplémentaire : le 5 novembre Jacques et Jean-Paul ont détruit un gros nid accroché à l'intérieur d'une verrière qui surplombait un puits de jour dans un Château du Taillan. La grande surprise fut de comptabiliser les occupants du nid complètement récupérés. Pas moins de 600 femelles fondatrices bien nourries ont été dénombrées.

GrosNidInjection.JPG  A croire que les femelles fondatrices ne quittent le nid que quand le froid se fait sentir au niveau du nid ? ? ? . . .

  GrosNidOuvert.JPG   Ceci laisserait à penser que les femelles sont fécondées dans le nid même, par les mâles de la colonie.

  GrosNidTranche.JPG    Il est vrai que bien que les ayant cherché, je n'ai encore jamais vu d'accouplement dans la nature ! ! ! . . .

  Voilà une observation qui mérite d'être étudiée et confirmée par les Chercheurs qui pourraient disposer de plusieurs nids en observation. 

 

HecatombeFrelonAsiatique.JPG       En tout cas, ces 6 frelons asiatiques vont passer un peu de temps au réfrigérateur pour tester leur résistance au froid et aux variations de température !


      Ils  passeront  le  réveillon  de  la Saint Sylvestre au  frais !

   

    Bon réveillon à vous !

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
Dans l'état actuel de la situation au niveau de la loi, fait détruire un nid qui veut bien. S'il avait été classé nuisible, il y aurai obligation des destruction des nids. Danger sanitaire, chacun<br /> y donnera un niveau +/- élevé, et les nids resteront dans les arbres.<br /> <br /> Les collectivités locales n'auront légalement pas la possibilité de décider seule. C'est le Préfet qui décidera s'il y a lieu d'engager une action de lutte.<br /> <br /> Certaines collectivités vont payer, d'autre non, et même certaine mairie continueront à ne pas faire enlever les nids découvert sur le domaine public.<br /> <br /> Cet arrêté ne stipule aucun plan de lutte précis, donc c'est du papier et que du papier imprimé.<br /> <br /> Donc "statut co", pas de plan de lutte obligatoire.<br /> <br /> Personnellement je ne suis pas dérangé par les frelons qui ne sont pas autorisés sur mon micro territoire à faire des misères aux abeilles.<br /> <br /> PS : Désolé, quand je parlais de nid au sol, je voulais dire "descendu d'un arbre", donc détruit.
Répondre
C
M. Cros<br /> <br /> Je n'ai pas dû lire le bon arrêté (26/12/2012) , car dans celui que j'ai lu, il n'est pas question de frelon asiatique nuisible, mais seulement de risque sanitaire.<br /> <br /> Après la langue française est pleine de subtilités que je ne maîtrise pas bien. Voyez avec le lien ci dessous la source de mes informations qui m'ont paru fiable. . . .<br /> <br /> http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do?idArticle=JORFARTI000026844545&cidTexte=JORFTEXT000026844543&dateTexte=29990101&categorieLien=id<br /> <br /> De toute façon, il faut détruire des nids le plus tôt possible pour réduire la prédation des insectes. Car un nid au sol n'a plus besoin d'insecte pour nourrir les larves, car il n'y en a plus.<br /> Découvrir les nids tôt dans l'été est la seule action à mon sens utile : et bien sûr ensuite les détruire..
Répondre
J
<br /> <br /> La somme des petites nuances fait la différence, Monsieur Christian CEYRAL !<br /> <br /> <br /> Il s'agit bien d'un "danger" et non d'un "risque" !<br /> <br /> <br /> Et depuis la directive 2000/29/CE du Conseil du 8 mai 2000 concernant les mesures de protection contre l'introduction dans la Communauté d'organismes nuisibles<br /> aux végétaux ou aux produits végétaux et contre leur propagation à l'intérieur de la Communauté, bien des choses ont évolué !<br /> <br /> <br /> En effet, l'Arrêté du 26<br /> décembre 2012 relatif au classement dans la liste des dangers sanitaires du frelon asiatique auquel vous vous référez indique :<br /> Le frelon asiatique Vespa velutina nigrithorax est classé dans la liste des dangers sanitaires de deuxième catégorie pour<br /> l'abeille domestique Apis mellifera sur tout le territoire français.<br /> <br /> <br /> Mais que sont ces dangers sanitaires de deuxième catégorie<br /> <br /> <br /> Décret n° 2012-845 du 30 juin 2012 - Version en vigueur au 24 février 2013 (extrait article 7)<br /> 2° Sont réputés classés comme des dangers sanitaires de deuxième catégorie :<br /> ― les organismes nuisibles mentionnés à l'annexe B de l'arrêté du 31 juillet 2000 établissant la liste des organismes nuisibles aux végétaux, produits végétaux et autres objets<br /> soumis à des mesures de lutte obligatoire, dans sa version en vigueur au 1er février 2012 ;<br /> <br /> <br /> Quand aux nids au sol, il ne s'agit pas de nids tombés au sol, car abandonnés et dégradés au point de tomber au sol ! Non, non, non, non et non ! Quand je parle de nid au sol, il s'agit bien de<br /> nids construits au sol, actifs et extrêmement dangereux, vous vous en doutez bien !<br /> <br /> <br /> Alors n'hésitez pas à lire et relire, quitte à relire encore, avant que de réagir plus vite encore que votre ombre et répandre des choses inexactes pour ne pas dire ombrageuses !<br /> <br /> <br /> Reprenez courage, lisez et relisez le "Blog de JP33" vous y trouverez de quoi vous refaire le moral ! On y trouve des solutions, expérimentées et validées par AAAFA33 (Association Action Anti<br /> Frelon Asiatique Gironde) efficaces, peu onéreuses et prometteuses !<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
C
"Les abeilles de France sont CONDANNEES a disparaitre !" nous dit Dihacre . .<br /> Donc chez vous plus d'abeilles, c'est décidé.<br /> <br /> Leur valeur économique des apiculteurs amateurs est inexistante, et donc pas grand monde ne s'émeut de leur disparition.<br /> <br /> 4 % d'apiculteurs produisent 63 % de la production française (source Protéis). Ces derniers ne sont pas impacté par les frelons.<br /> <br /> 4 Ministres, 2 de droite et 2 de gauche n'ont pas donné suite à leurs intentions de classer ce frelon nuisible. La raison d'Etat n'est pas toujours comprise par tout le monde.<br /> <br /> <br /> Rien n'arrête les frelons, ni les pièges ni les destructions de nids. Donc les "Ministres" font l'économie de dépenses qui n'apportent aucune amélioration.<br /> <br /> Simple constat !
Répondre
J
<br /> <br /> Mais qu'est-ce que vous racontez Monsieur CEYRAL ?<br /> <br /> <br /> Le frelon asiatique est classé dans les organismes nuisibles comme "Danger sanitaire 2iéme catégorie" ! Et plus encore : espèce envahissante etc. Si vous ne savez donc pas lire les textes,<br /> épargnez-nous vos commentaires et vos constats !<br /> <br /> <br /> Ici les pièges sélectifs existent, les destructions de nids sont efficaces et peu onéreuses et l'espoir de sauver les petits ruchers renaît ! Passez donc nous voir au Haillan, on vous<br /> expliquera ! Peut-être arrêterez-vous de tenter de démobiliser les Elus, la Population et les Apiculteurs !<br /> <br /> <br /> <br />
A
Bravo pour ce site très complet et riche en informations super utiles. Je saurai où chercher en cas de questions. Meilleurs voeux.
Répondre
M
Rien de surprenant. Il ne faut pas croire que le froid va anéantir immédiatement tous les FA. pour preuve, voir sur notre site www.apigard.com ou "Syndicat d'Apiculture du gard", les photos et<br /> résultats d'une autopsie d'un nid de FA détruit le 07.11.2012. qui contenait encore 1105 individus adultes, sans compter ceux à l'extérieur, la destruction du nid ayant eu lieu l'aprés-midi. Nombre<br /> de fondatrices hibernent dans le nid, sous le châpeau pour ne ressortir qu'au printemps. A ce jour, nous avons un nid à détruire à ALES qui est encore en activité. Ne comptez surtout pas sur le<br /> froid, pour vous débarasser des frelons asiatiques. René 30.
Répondre
J
<br /> <br /> J'ai revisité votre site avec plaisir !<br /> <br /> <br /> Bravo à vos pompiers de SAINT-LAURENT-LE-MINIER ! Je vois que dans le Gard, les Pompiers sont au premier rang pour détruire les nids de frelons asiatiques ! Je rêve de le voir partout !<br /> <br /> <br /> Le corps des Pompiers a été créé en 1776 par Louis XVI (source wikipedia) pour lutter contre les incendies en ville ! Depuis, cela a beaucoup évolué et peut-être l'action des Pompiers du Gard se<br /> généralisera ! Pourvu que d'ici là, il reste encore des insectes et surtout des abeilles ! Pourvu que la Nature ne ressemble pas à de la Terre brulée, et que le terme "Biodiversité" se fasse pas<br /> partie des termes du passé !<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Le blog de JP33
  • : Connaissance de l'espèce vespa velutina nigrithorax par l'observation, la photo, la vidéo, la réflexion, la récolte d'informations sur l'invasion. Mise en ligne de solutions simples, peu onéreuses et reproductibles à souhait pour le piégeage des femelles fondatrices, la recherche et la destruction des nids. Alerter sur les dangers de l'invasion. Informer sur la lutte anti frelon asiatique menée par AAAFA33 (jeune Association Action Anti Frelon Asiatique Gironde).
  • Contact

Recherche

Liens