Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 octobre 2011 7 30 /10 /octobre /2011 11:35

 

Petit à petit le frelon fait son nid !

Et le voilà arrivé dans le département du Nord (59) où  le 1er nid, à priori, a été découvert par Olivier à Somain, à une trentaine de kilomètres de Lille, et à une vingtaine de kilomètres de la frontière avec la Belgique.

Les photos transmises par Olivier sont sans appel !


CIMG0385.jpg

 

Espérons qu'il s'agît là du premier nid et que le détruire au plus tôt suffira à enrayer son installation dans la zone !

Bien entendu, pour le moment, rien n'est prévu par les Pouvoirs publics pour éviter l'installation durable de cette espèce invasive.

Il faut cependant réagir vite !

 

Le frelon asiatique n'est pas fou !

C'est bien pour ça qu'il a pris tout le monde de court.

Il sait profiter d'un transport "gratuit" et "long trajet" pour faire quelques "bonds en avant" et surprendre, scientifiques, prévisionistes et autres préventeurs ou compétences !

 

Il aime assez les arbres hauts des terrains privés pour installer son camp avancé, proche des autoroutes, des quais de déchargement de l'arrière des Grandes surfaces ou des zones de fret ou des zones artisanales.. Pour un premier nid, c'est l'idéal pour lui !

  DSCF4430.jpg

Avec les prix pratiqués par les désinsectiseurs privés et la complexité pour les Pouvoirs publics d'intervenir sur un domaine privé, il est assuré de vivre un bon début d'invasion avant que tout ce monde besogneux ne réagisse !

Dans un premier temps, les Pompiers avaient trouvé le nid inactif ! Il devait faire un peu trop frais quand ils sont passés et les frelons devaient être bien au chaud à l'intérieur du nid ! En effet, quelques jours après le nid était toujours bien actif !

Les apparences sont parfois trompeuses.


Normalement un nid de frelon asiatique est couleur chamois (plus sombre par temps pluvieux), il n'est actif qu'une saison et seulement jusqu'aux premiers gels sérieux !

Il peut paraître inactif la nuit ou quand la température est au dessous de 10 à 12 °C !

Mais avant les premiers gels sérieux, si le nid découvert est gris et que des plateaux horizontaux sont visibles, il est abandonné ! Il date à coup sûr de la saison d'avant, et les intempéries ont déjà entammé leur travail ! Il nous paraît inutile de le détruire, même si quelques rares individus femelles hibernent dans les galeries supérieures du nid, dans l'attente d'un mâle qui n'y viendra jamais !

Laisser en place un nid détecté trop tard (après les premiers gels sérieux) permet d'alerter et d'informer la population de la réalité de l'invasion. Faire appel à la vigilance de chacun en préparant, dans un périmètre suffisamment large, une campagne de piégeage sélectif des femelles fondatrices dès les premières douceurs (12 à 13 °C) du printemps a venir !

Il est bon d'insister sur l'aspect sélectif des pièges à confectionner à moindre coût !

En effet, certains esprits trop formatés, affirment mordicus que les pièges sélectifs n'existent pas, que le piégeage est contre productif, qu'il provoque des dégâts colatéraux catastrophique pour l'entomofaune, etc. etc.  !

Personnellement, je trouve que ces gens là, comme disait Jacques BREL, ces gens là devraient se montrer un peu plus sérieux, ouverts, à l'écoute des autres trouvailles et surtout se donner les moyens de vérifier ce qu'ils assènent avec tant de manque d'arguments !

L'essentiel n'est pas que "ces gens là" soient reconnus comme sommité, mais que cette invasion soit enrayée ! Car "dire qu'il va falloir faire avec" c'est ne rien faire pour éviter la catastrophe



AAAFA33 est déjà sur le coup et lance un appel à don pour financer le coût de la destruction à mener dans les meilleures conditions dans ces cas de premiers nids.

Votre chèque est à  remplir à l'ordre de :    AAAFA33 - Opération 1er nid

et à envoyer par courrier à :     AAAFA33 - 7, rue de Bos - 33185 - LE HAILLAN


Le pont de la Toussaint aura permis de mobiliser les médias, la Presse écrite, la Municipalité, les Pompiers, peut-être bien le Conseil Général et surtout les apiculteurs du Nord autour des Propriétaires du bouleau (jeune couple ayant 4 jeunes enfants), qui ont joué leur rôle de citoyen de la Planète jusqu'au bout et avec succès.

Le nid est détruit ! La population a été alertée ! La vigilance est maintenant de mise !

 

Voilà quelques liens intéressants sur le traitement de l'info :

Dans l' édition du 31 octobre 2011 du 19/20 de France 3 Nord - Pas de Calais à 8 minutes du début ! Mais aussi dans   La voix du Nord  et en  page du Douaisis

Partager cet article
Repost0

commentaires

P
Bonjour <br /> je viens de tuer un frelon asiatique sur ma terrasse j'habite à la chapelle d'armentières 59930
Répondre
M
Effectivement j'ai appris que la Région ou les communautés de communes subventionnent des apiculteurs, celui de mon canton a abdiqué, trop de demandes.Il y a des entreprises qui se chargent de ce<br /> travail, donnons leur les subventions
Répondre
M
bonjour, je viens de faire enlever a mes frais ce matin, un nid de frelons bien sur vivant encore dans le nid, sur un arbre en dehors de chez moi. j'habite Pauillac et impossible de faire<br /> participer la communauté de commune ou la municipalite ( pas d'intervention sur le domaine privée). nous allons nous cotiser avec le voisinage pour payer cette intervention.Male ou femelle le nid<br /> était trés gros et plein de bestioles.
Répondre
J
<br /> <br /> Bravo Marie !<br /> <br /> Je salue votre perspicacité, votre goût pour le partage et la mutualisation ! C'est la seule chose à faire tant que les Pouvoirs publics ne seront pas sortis de leur hibernation ! Trop de<br /> Municipalités appliquent les consignes préfectorales inadaptées et favorisant "le laisser faire". Je ne suis pas le seul à penser que c'est irresponsable et inadmissible !<br /> Il vous reste donc à mobiliser le voisinage et peut-être la Municipalité pour lancer la campagne de piégeage sélectif dès les premières douceurs après le 15 février et jusqu'au 1er mai, en<br /> préférant le préventif au curatif.<br /> Vous avez une certaine chance dans ce malheur : c'est au Château de Villambis à Cissac-Médoc, à 2 pas de Pauillac que sont fabriqués les pièges sélectifs préconisés par AAAFA. Ils livrent par<br /> cartons de 200 pièges, je crois.<br /> Si vous avez vendangé, vous aurez remarqué combien le frelon asiatique aime le jus des raisins parmi les meilleurs et les plus chers au monde. Ce n'est pas quantifié à ma connaissance, mais je me<br /> demande combien de bouteilles de Grands Vins ne sont pas vendangées à cause de la gourmandise vorace de ces bestioles.<br /> Mon filet à papillon se rappelle d'un nid de frelon asiatique élevé au "Branne Cantenac" Grand Cru classé en Margaux.<br /> <br /> <br /> <br /> <br />
A
Bonjour,<br /> <br /> Comme vous j'habite au haillan et je viens de découvrir un nid de frelon asiatique qui doit faire dans les 50 cm de diamètre en haut d'un sole.<br /> Ayant lu que les frelons ne passeront pas l'hivers et que les reines doivent être déjà parties, dois-je l'enlever (comment ?) ou puis-je le laisser ?
Répondre
D
<br /> Merci pour votre réponse partielle car vous ne m'avez pas dit ce que les apiculteurs de gironde vont faire avec les 64000 euros du Conseil régional d'Aquitaine?<br /> je suis bien d'accord entre la reunionite les bla bla etc le frelon lui voyage même au Portugal cette année depuis le mois d'octobre ! Mr jean HAXAIRE a bien reconnu que lors de l'arrivée de vespa<br /> velutina en lot et garonne les actions de destruction immédiates auraient permis de limiter cette prolifération!!! mais c'est un peu tard .... et quand certaines personnes vous disent que l'abeille<br /> fait plus de mort que le frelon on se demande dans quel monde ont vit ! Combien faudra t il de morts encore pour que les pouvoirs publics se décident à agir ? Ce pauvre Mr PERLIER aura fait les<br /> frais de cette incurie.<br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> <br /> Désolé, je ne suis pas apiculteur, et je ne suis pas dans la confidence.<br /> <br /> <br /> Désolé, mais je reconnais que c'est une coquette somme.<br /> <br /> <br /> J'espère qu'une partie de ces fonds permettra de fournir des essaims à tous les petits apiculteurs qui ont perdu leurs ruches, toutes leurs ruches, non pas par la teigne ou le varroa, mais par<br /> les attaques du frelon asiatique.<br /> <br /> <br /> Pour ce qui en est du Portugal, je suis preneur de plus d'info ! Dites m'en plus, en l'envoyant à "aaafa33@gmail.com". Merci d'avance ! <br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Le blog de JP33
  • : Connaissance de l'espèce vespa velutina nigrithorax par l'observation, la photo, la vidéo, la réflexion, la récolte d'informations sur l'invasion. Mise en ligne de solutions simples, peu onéreuses et reproductibles à souhait pour le piégeage des femelles fondatrices, la recherche et la destruction des nids. Alerter sur les dangers de l'invasion. Informer sur la lutte anti frelon asiatique menée par AAAFA33 (jeune Association Action Anti Frelon Asiatique Gironde).
  • Contact

Recherche

Liens