Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 18:50

Oui ! Le frelon asiatique connaît le secret de la Dame aux camélias !


Camélia151Le week-end dernier, il a fait chaud, je suis allé faire un tour au Parc Sainte Christine au Haillan ! A 1 km seulement de chez moi ! Tous les ans depuis 3 ans nous y détruisons des nids, Il serait temps que chacun se mobilise, car AAAFA est volontaire, déterminée et bénévole, mais il ne faudrait pas pousser mémé dans les orties. Mieux vaut prévenir que guérir.
Ma visite avait pour objectif d'y repérer les camélias en fleur, afin d'y vérifier qu'ils attirent bel et bien, et universellement le frelon asiatique.
J'avais prévu quelques pièges très sélectifs à offrir aux propriétaires des fameux "camellias Adolphe Audusson" à fleur simple, après leur avoir fait découvrir la réalité de la présence des frelons dans leurs massifs si beaux et si généreusement fleuris en ce moment et dont ils sont si fiers.


Je n'ai pas été déçu ! Eux non plus !


FrelonCamélia177Tous les camélias regorgeaient de fleurs et de frelonnes gourmandes et excitées par la chaleur ambiante > à 25°C.
De beaux spécimens à pattes jaunes, dans leur robes noires et orange, tous bien sortis de l'hibernation et très avides de matières sucrées et énergisantes.
Tous les habitants des lieux rencontrés, étaient stupéfiés d'y voir déjà l'assurance de la reconduction de l'invasion. Comme envahis par les dames aux camélias.
Je leur ai expliqué qu’il s’agissait tout simplement des fameuses femelles fondatrices qui étaient sûrement en train de créer leur nid à deux pas de là. Que la meilleure des choses à faire, puisqu'ils pouvaient constater leur présence, était de piéger ces femelles fondatrices, en posant un piège sélectif ou en utilisant un filet à papillon avec démonstration à la clé !


Nectar109Le meilleur moment fut quand j’ai remarqué que certaines fleurs de camélias pleuraient !
Et j’ai découvert le secret de ces « dames aux camélias » !
1, 2, 3 ou 4 gouttes de nectar, cachées au fond de la fleur. C'est ce que ces dames frelonnes viennent déguster sans retenue ! Quitte à venir de loin pour l'ivresse et la régalade.

 

Pourquoi chercher des remèdes miracles dans les laboratoires, alors que cela existe au naturel !

Plantez des camélias à fleur simple, vous serez sûr de les attirer de loin et vous pourrez les attraper !

Car si vous avez la chance ou le pouvoir de les attirer, vous aurez le plaisir et le devoir moral de les éliminer !

Éliminez les frelons asiatiques bien sûr, pas les camélias !

Avec un piège sélectif, au filet à papillon, avec l'aspirateur, avec une paire de ciseaux en leur coupant au moins une aile quand ils ont enfourné la tête au fond de la fleur, à la raquette électrique ou en bois, avec le bâton de glu ou "l'abat-guêpe magique", à la bombe insecticide, au chalumeau, au lance pierre, au lance flamme, au lance roquette, ou à l'arme lourde si vous avez attrapé la fièvre guerrière qui sévit en ce moment de par le Monde.


L'objectif étant de n'en laisser repartir aucune !


FrelonCamélia122Mais rassurez-vous si vous en loupez une, elle fuira sans se rebeller, et reviendra de nombreuses fois tous les jours jusqu'à la tombée de la nuit et jusqu'à épuisement des fleurs et du nectar !

Car n'oubliez pas ! Elles ne sont là que pour faire le plein du nectar généreux que leur offrent ces fleurs de camélia !

Voilà le secret de la Dame frelonne aux camélias !

Faites en bon usage dans votre voisinage et surtout ne le répétez qu'à des gens qui en feront bon usage !

 

Les photos ont été prises au Parc bordelais, au mur de camélias, à 100 mètres à gauche de l'entrée principale de l'avenue Carnot - 33000 - BORDEAUX

Voir l'album ci-contre:  "Dame frelonne au camélia"

 

Aujourd'hui 14 avril 2011.

 

Depuis la parution de cet article, j'ai fait une expérience qui vaut son pesant d'or, et que je tiens à partager !

Une bonne cinquantaine de camélias ont été visités par mes soins. Seuls ceux en fleur et du type "Adolphe Audusson" attirent immanquablement les femelles fondatrices frelon asiatique. Leurs fleurs simples, aux étamines nombreuses et proéminentes, offrent un nectar copieux (photos ci-dessus).

La grande majorité des propriétaires de ces camélias affirmaient qu'il n'y avait pas de frelons et n'ont été convaincus du contraire qu'après avoir accepté de l'observer un moment (jusqu'à 5 à 10 minutes d'affilée) avec moi.

La présence de la frelonne sur le camélia ne dure pas plus de la minute, prélèvement de nectar compris. Son vol est discret, furtif et peu bruyant. Seule la tombée de la nuit interrompt le va-et-vient incessant !

Le record fut d'attraper 10 frelonnes en 1/2 heure, suivi d'une attente supplémentaire d'une 1/2 heure sans autre visite frelonique ! J'en ai profité pour penser que toutes celles des environs proches avaient été capturées, et qu'une ébauche de solution d'éradication locale était en train de voir le jour. Affaire à suivre !

J'ai souvent constaté qu'une même frelonne revient directement sur la même fleur (jusqu'à épuisement du nectar de cette même fleur) d'où ma déduction que c'était la même frelonne.

L'intervalle des aller retour est de l'ordre de 20 minutes en moyenne, le temps pour elle de vaquer à des occupations de récolte de fibres de bois, de construction du nid avec la boulette de ces fibres de bois, de capture de protéines et de nourrissage des larves, la durée de l'intervalle étant probablement liée à la distance :  nid <=> camélia.

Autre observation : une fois régalée la frelonne s'en va direct et tout droit dans une direction, probablement celle du nid ou du bois à grappiller.

Toutes ces activités consommatrices d'énergie, impliquent le "retour à la pompe" régulier pour faire le plein en sucres énergétiques : le fameux nectar copieux des fleurs du camélia "Adolphe Audusson" (photo ci-dessus).

Ici, en région bordelaise, le sol acide est propice aux camélias, on en trouve beaucoup ! Dans d'autres régions, d'autres plantes ont sûrement des caractéristiques identiques. Reste à faire appel aux jardiniers, observateurs, connaisseurs et autres chercheurs pour savoir quelles autres plantes pourraient offrir à la frelonne, le même service de pompe à sucre énergisant. Quant à ceux qui vont en Asie du Sud-est, ils seraient bien inspirés de se renseigner sur les plantes les plus néctarifères offrant autant de nectar à la même saison de sortie d'hibernation des femelles fondatrices ! Les asiatiques souvent très proches de la nature doivent connaître ces plantes, il serait intéressant de les étudier de près.

Michel m'a signalé que du coté de Rébénacq, en Vallée d'Ossau, les érables souffrent de l'agression de l'écorce par les frelonnes pour en sucer la sève, il est probable que le peuplier se fasse aussi piller la sève.

A suivre.

Partager cet article

Repost 0
Published by JP33 action anti frelon asiatique - dans Frelon asiatique
commenter cet article

commentaires

m 07/10/2012 22:43

Bonjour, je ne sais pas si ça peut vous aider, mais j'avais pas mal de cosmos dans ma bordure et avec du temps chaud il y avait souvent quelques frelons qui venaient se régaler...Mais aucune
crainte, elle venaient pas me manger (même si j'ai une crainte pour ces bêtes là, après une semaine j'avais compris) et j'ai tranquillement coupé mes fleurs fanées, recolté des graines d'une belle
de nuit avoisinante etc etc et elles me volaient autour. ça a commencé dans la deuxième semaine de septembre environs. Et nous avions 40 personnes à moins d'1 mètre des cosmos pour une fête et
aucune piqure...Ah oui, c'est à Brive La Gaillarde, à 10 min du centre ville à pied.

BERGER sylvie 05/01/2012 20:24

au feux de lesparre chez ford sur les fleurs " rince bouteillles "sa grouille

JP33 action anti frelon asiatique 11/01/2012 12:59



Vous avez l'oeil, mais sont-ce des frelons asiatiques ?


Pour ma part, j'ai encore vu récemment des gros bourdons venir sur mes camélias d'hivers déjà en fleurs, mais je n'ai pas vu un seul frelon depuis bien longtemps ! ! ! . . .


Alors je suis très étonné de votre indication ! Mais je suis prêt à trouver le moyen de vérifier si vous n'êtes pas sûre !


Bonne année tout de même, que je vous souhaite sans frelons asiatiques, cela va de soi !


Il vous reste encore un bon mois pour mobiliser votre voisinage et votre Communauté de Commune pour être prête à éradiquer le frelon asiatique en 2012 dans votre zone ! Cela est possible ! Il
suffit de s'y mettre !


Bonne mobilisation et bon courage !


 



TIRAN 21/06/2011 12:58


"Alors pour la « fête des Mères » offrez un peu de sérénité à votre maman !"
..................!

J'ai cherché pour la fête des Pères...mais je n'ai rien trouvé...


Mais au fait, quelle est la motivation première de l'auteur de cette "généreuse" recommandation ???????

Si vous ne trouvez pas, écrivez-moi et je vous mettrai sur la voie...

MAIS SURTOUT, N'OUBLIEZ-PAS DE SECOUER LES HAIES ! ! !


barbaras 20/04/2011 22:38


Depuis 6 semaines j'ai installé des pièges à frelons, une vrai invasion cette année j'ai tuer une bonne dizaine de frelons asiatiques et une bonne vingtaine de frelons très gros rayés jaune et noir
sur tout le corps. Je n'ai pas d'abeille ou autre insectes , si quelques grosses mouches. Je suis allergique +++ et vraiment j'en suis arriver à hésiter à jardiner par peur d'être piquer. Je suis à
Minzac en dordogne. J'ai fabriquer mes pièges moi même classique bouteille plastique coupée, retournée fixée avec fil de fer et biere et sucre; Est ce le bon piège, et que faut il faire lors de
pîqure. On me perle de flamme proche de la pîqure, d'eau chaude??? Merci pour vos réponses.
Barbaras


raymond 07/04/2011 11:09


oui bravo c est exactement ce qui se passe ici la capture continue 10 sur 3 jardins dans les camelias merci jp


Présentation

  • : Le blog de JP33
  • Le blog de JP33
  • : Connaissance de l'espèce vespa velutina nigrithorax par l'observation, la photo, la vidéo, la réflexion, la récolte d'informations sur l'invasion. Mise en ligne de solutions simples, peu onéreuses et reproductibles à souhait pour le piégeage des femelles fondatrices, la recherche et la destruction des nids. Alerter sur les dangers de l'invasion. Informer sur la lutte anti frelon asiatique menée par AAAFA33 (jeune Association Action Anti Frelon Asiatique Gironde).
  • Contact

Recherche

Liens