Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 22:51

Aujourd'hui même Delphine BATHO, Ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie et Stéphane LE FOLL, Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt ont décidé :

De classer le frelon asiatique '"vespa velutina nigrithorax" comme espèce exotique envahissante et nuisible pour l'abeille ! Le danger qu'il représente  et son urgence permet l'élaboration et la mise en œuvre de programmes de lutte obligatoire au niveau national et départemental" !

Ce classement permettra leur élimination systématique !

La Destruction des nids et l'installation de pièges !

Ces décisions relèveront donc des préfets".

 

S’il existe encore quelques défenseurs du frelon asiatique, qu'ils se manifestent vite !

Il ne reste plus que 15 jours pour prendre encore la défense de ce frelon à pattes jaunes, exterminateur d'abeilles et danger public qui construit ses nids n’ importe où, d'ou le danger  avéré pour l'humain ! ! !

 

Cependant "le plus dur reste à faire", me disait le Président de AAAFA33 (Association Action Anti Frelon Asiatique), car l'inaction passée a favorisé l'invasion et la tâche est devenue immense ! Une petite visite du site de AAAFA vous est conseillée ! 

Information sérieuse du citoyen, campagne de piégeage sélectif, recherche des nids, déclaration obligatoire et destruction systématique, écologique et gratuite par des équipes spécialisées et équipées, sont le Béaba pour lutter efficacement contre ce fléau avéré, en évitant les conflits d'intérêts et les coûts exagérés !

 

Communiqué de presse concernant le classement du frelon asiatique en espèce nuisible :

 

Stéphane Le Foll et Delphine Batho annoncent
le classement du frelon asiatique en espèce envahissante et nuisible.

Selon l’ensemble des scientifiques et des acteurs du monde apicole, le frelon asiatique cause des dommages importants sur les populations d’abeilles et participe ainsi au phénomène d’effondrement des colonies d’abeilles observé dans les ruches depuis plusieurs années.

C’est pourquoi le Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt et la Ministre de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie ont décidé son classement en espèce exotique envahissante et nuisible à l’apiculture. Ils répondent ainsi en outre aux attentes légitimes des associations d’apiculteurs qui ont formulé cette demande depuis plusieurs années.

Devant l’importance et l’urgence de la situation, les deux ministres ont mis en œuvre une procédure accélérée pour assurer un classement comme espèce exotique envahissante et comme espèce nuisible d’ici la fin de l’année 2012.

Le classement comme espèce exotique envahissante est soumis à la consultation du public à compter du 11 octobre, et pour une durée de quinze jours. Il sera ensuite présenté au Comité National de Protection de la Nature.

Le classement comme espèce nuisible à l’apiculture (danger sanitaire de catégorie 1) sera présenté au Comité National d’Orientation de la Politique de Santé Animale et Végétale dans les semaines qui viennent.

Le classement d’une espèce comme espèce exotique envahissante et comme danger sanitaire permet l’élaboration et la mise en œuvre de programmes de lutte obligatoire au niveau national et départemental.

Partager cet article

Repost 0
Published by JP33 action anti frelon asiatique - dans Frelon asiatique
commenter cet article

commentaires

Ceyral 03/01/2013 14:15

Passé le 15/20 octobre détruire un nid n'est plus très utile en Gironde. Les frelons ne capturent plus autant d'insectes.C'est comme ça il y a des dates buttoir. Il peut être employé des
insecticides (0,50 € par nid), mais à cette saison il ne faut pas mettre de l'insecticide dans les nid il n'y a personne dedans qui mérite d'être détruit. Détruire un nid ne sert à rien pour qu'il
y ai moins de l'année prochaine d'où le fait (en autre) qu'il n'a pas été classé nuisible. 600 frelons dites vous au château du Haillan, c'est 600 frelons qui n'auront aucune action sur le nombre
de nid de l'année suivante. Voyez : www.frelon-asiatique.com pour quelques détails.

barbaras 03/01/2013 14:01

Je ne comprends pas, votre découverte du nid au château du Haillan contenait 600 femelles bien actives, donc pourquoi cessez de les détruire dans les campagnes??? Y a t il des études en cours sur
l'éventuel destruction de ces frelons par d'autres méthodes que le gaz SO2??

JP33 action anti frelon asiatique 04/01/2013 19:48



L'observation du nid du Château du Taillan (détruit le 5 novembre) montre que les femelles fondatrices sont encore au nid à cette époque ! Il est intéressant de réaliser qu'il n'y avait pas
encore eu de gels sérieux, et que ce nid était abrité.


Au vu du nombre très important de femelles fondatrices présentes (en plus d'un millier d'autres males et ouvrières) je suis interpelé et j'en déduis simplement que les femelles ne quittent le nid
que quand les gels sérieux sont là !


Ceci est un peu en opposition avec ce que certains disent : à savoir qu'elles quittent le nid dès le mois d'aout pour aller chercher fortune amoureuse pour fécondation ailleurs, d'ou la
prolifération à tire d'aile, et les 100 km de progression annuelle de l'invasion !


J'ai déjà observé chaque année, lors des premiers froids sérieux, des frelons ayant un vol pressé et désordonné, comme si la recherche d'un abri était la destination du vol. Très différent d'un
vol de frelon actif en corvée de bois, de capture de proteines ou de sucres.


Cette année, à Bordeaux tout au moins, le froid n'a sévi que début décembre, depuis les nids extérieurs sont inactifs ou presque ! Les détruire est un jeu qui n'en vaut plus la chandelle, surtout
hauts perchés, car la plupart des femelles fondatrices ont quitté le nid à ce moment là, à cause du froid. La période de froid n'a pas été très forte, il est probable qu'avec le redoux des
naissances aient eu lieu, mais cela reste faible.


Laisser à la vue de tous, le nid découvert trop tard, permettra d'en parler et de communiquer au sujet de ce qu'il conviendrait de faire. Mieux vaut mobiliser le voisinage et le préparer à poser
des pièges sélectifs aux alentours, le km² autour des nids est le minimum et plus particulièrement les environs des points d'eau, des tas de bois, des granges et autres abris.


Des techniques autres que l'injection de SO² existent pour la destruction des nids. Je vais tâcher de les trouver et ne citerai que de celles respectueuses de l'environnement, donc sans
pesticides !



Ceyral 03/01/2013 11:15

Le frelon n'est pas classé nuisible.

Détruire un nid en toute saison ne permet pas de réduire le nombre de nid de l'année suivante. Donc à cette saison il ne sont pas détruit car ils sont vide et n'ont donc pas d'incidence sur les
captures d'insectes. Détruire un nid n'a qu'une incidence : c'est l'arrêt des captures d'insectes.

JP33 action anti frelon asiatique 04/01/2013 16:58



Désolé Christian, mais tel que vous l'écrivez, ce que vous dites au sujet de la destruction des nids de frelon asiatique, est FAUX !


Ne soyez pas aussi pressé et lapidaire, faites l'effort de détailler ce que que vous affirmez arbitrairement mais sans préciser les époques ! Vous n'êtes pas sans savoir que la destruction d'un
nid actif est primordiale jusqu'aux premiers gels sérieux, car les femelles fondatrices qui s'y trouvent sont détruites. Cela arrête la prédation d'insectes dont les abeilles, mais aussi évite la
prolifération l'année d'après si la colonie est détruite au plus tôt !


C'est le moindre respect dû aux lecteurs intéressés par la lutte anti frelon asiatique ! Précisez aussi que quand vous parlez d'un nid , il s'agit avant tout de sa colonie, reine comprise ! Et
qu'il est inutile de détruire un nid quand il est inactif, c'est à dire dès les premiers gels sérieux, donc en hiver ! Vous pouvez aussi préciser qu'un nid ne sert qu'une saison et qu'il n'est
jamais ré-habité par la suite ! Par contre un nid non détruit à temps, aura généré plusieurs centaines de femelles fondatrices qui hibernent dans les parages ! Il sera bon de toutes les piéger ou
de les capturer dès le 15 février suivant, jusqu'au 1er mai ! Il est important aussi de préciser qu'utiliser des pièges sélectifs est essentiel !


 



barbaras 03/01/2013 07:06

Minzac en dordogne. Avec la chute des feuilles il est aisé de voir les nids de frelons asiatiques suspendus assez haut dans les arbres en particulier les chênes. A 50 mètres de chez moi deux
énormes taille d'un tambour de lave linge sont visibles, le maire ne veut rien faire , à qui doit on s'adresser pour les détruire. Votre dernier courrier laisse entendre que ces nids peuvent
contenir des femelles en grande quantité, il serait important de les détruire avant la reproduction.Merci pour votre réponse. Josiane

JP33 action anti frelon asiatique 03/01/2013 12:33



Le Maire ne veut rien faire ! Il a peut-être de bonnes raisons ! Il estime peut-être que le jeu n'en vaut pas la chandelle ! Il sait peut-être que, même si il reste quelques frelons dans le nid
après les premiers froids sérieux de début décembre, quelques centaines de femelles ont déjà quitté le nid et hibernent dans les parages ! Espérons que Monsieur le Maire consacrera l'argent
économisé sur la non destruction tardive des nids, à organiser une campagne de piégeage des femelles fondatrices dès le 15 février ! Espérons aussi, qu'il fournira gratuitement à toute la
population concernée, des pièges sélectifs !


Sinon, si votre Maire se fiche pas mal de la présence de ces bestioles, c'est peut-être qu'il a été mal conseillé ou pire encore ? ! Mais sauf erreur, il n'y a malheureusement toujours pas
obligation à détruire les nids de frelons asiatiques, sauf peut-être, si il y a des ruches dans les parages ? ! Et encore, attendons ce que donnera l'application du dernier arrêté du 26 décembre
2012 sur le frelon asiatique ? !


Relisez l'article du Blog de JP33 : Découverte d'un nid en hiver ? Que faire ?
vous y trouverez les solutions de AAAFA (Association Action Anti Frelon Asiatique), faciles à mettre en oeuvre et peu onéreuses !


 



Ceyral 03/01/2013 00:12

"Allergique aux piqûres de guêpes je suis devenue phobique des frelons".

C'est les guêpes qui représentent le plus grand danger en Dordogne, pas les frelons même les deux espèces associées. Ce sont ces dernières qui tuent le plus statistiquement en Dordogne. Donc vous
qui êtes allergique aux guêpes, un nid de frelon ne vous met pas plus en danger, car ils éliminent des guêpes tous les jours.

Pour preuve le classement du frelon asiatique en date du 26 décembre 2012 pour le fait qu'il représente un dangers sanitaire que pour les abeilles Apis mellifera.

Présentation

  • : Le blog de JP33
  • Le blog de JP33
  • : Connaissance de l'espèce vespa velutina nigrithorax par l'observation, la photo, la vidéo, la réflexion, la récolte d'informations sur l'invasion. Mise en ligne de solutions simples, peu onéreuses et reproductibles à souhait pour le piégeage des femelles fondatrices, la recherche et la destruction des nids. Alerter sur les dangers de l'invasion. Informer sur la lutte anti frelon asiatique menée par AAAFA33 (jeune Association Action Anti Frelon Asiatique Gironde).
  • Contact

Recherche

Liens