Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2011 6 25 /06 /juin /2011 18:49

 

Le 21 juin, le frelon asiatique aussi joue sa partition musicale, toujours la même musique.

Fête de la musique ! C’est aussi le début de l’été !

Et à priori l’été 2011 sera chaud ! Frelon asiatique oblige !

 

NidToitElodieOÉlodie n’a pas pu profiter pleinement de la « fête de la Musique ».

Ce jour là, penchée à sa fenêtre à Pessac, elle a remarqué des allers-retours inquiétants de bestioles qu’elle ne connaissait pas !

Une reine frelon asiatique « vespa velutina nigrithorax », avait installé son nid sous les tuiles du toit qui jouxte la fenêtre de sa chambre.

Après recherche sur ce même « Blog de JP33 » conseillé par un de ses amis et envoi de photos par Mel, AAAFA33 s’est rendu sur place pour la débarrasser de ce nid que l’on peut qualifier assurément de : nid dangereux.

En effet, il y avait déjà du monde !

Regardez la vidéo pour vous faire une idée de ce à quoi on peut s’attendre et qu’il est essentiel de savoir remarquer !

 

 

 

Et pour mieux comprendre la dangerosité liée à l’évolution de la population d’un nid : jetez un œil attentif sur le contenu de ce même nid à mi-juin !

Photos et décompte à l’appui !

[Photo plateaux et larves extirpées de leur cellule avenir]

 

4PlateauxDécompte du nid de frelon asiatique sous tuiles, formé de 4 plateaux déjà, au 23 juin :

-          477 nymphes sous cocons à naître en moins de 3 semaines,

-          353 larves  à naître dans les 6 semaines au plus,

-          72 œufs fraichement pondus,

-          Estimation d’une centaine d’adultes (leurs cadavres n'ont pas tous été récupérés au vu de l’endroit du nid : sous les tuiles), dont une trentaine de retour au nid après butinage, happés au filet à papillon jusqu’au dernier, durant la demi-heure suivant l’enlèvement du nid.

Ce décompte précis indique que la reine frelon asiatique (que personne n'a ni piégée, ni attrapée) a déjà engendré 1 millier de frelons asiatiques qui ont déjà englouti l'équivalent de 10 000 insectes dont une grande part d'abeilles !

Et ce n'est pas fini, car avec une armée pareille à sa disposition dès fin juin, cette reine frelon asiatique aurait su générer cette année 50000 frelons qui auraient englouti 500 000 insectes équivalent abeille ! ! !

Car pour nourrir une larve de frelon jusqu'à son éclosion adulte, il faut au minimum 10 thorax d'abeille !

 

Vous avez surement compris que l'augmentation de la population d'un nid est rapide, énorme et promet un été très chaud pour les insectes et plus particulièrement pour les abeilles qui, une année de plus, feront les frais de cette expansion phénoménale. Cette partition est réglée comme du papier à musique et se prolonge jusqu'aux premiers gels prochains (novembre ou décembre).

Et c'est la même musique tous les ans avec encore plus de nids, dans encore plus de départements touchés, de régions et de pays voisins comme c'est déjà le cas en Espagne !


Bonjour les dégâts !

 

Alors à mon avis, les détracteurs du piégeage printanier des femelles fondatrices feraient mieux de réviser leurs préconisations et réaliser qu'il est important de piéger au printemps MAIS AVEC DES PIEGES LES PLUS SELECTIFS POSSIBLE dans les zones envahies et dans les lieux propices ! EXIT LES PIEGES NON SELECTIFS installés n'importe où, QUI SONT DES ABATOIRS A INSECTES, comme le démontrent les études qui ont voulu le démontrer et que ces détracteurs exhibent  ! ! !

A quand les études sur les pièges physiquement sélectifs ? A quand les études sur les lieux propices et sur les fleurs et plantes qui les attirent ? A quand les moyens de lutte reconnus, organisés et respectueux de l'environnement ? A quand la création d’équipes des SDIS, formées, spécialisées et équipées et leur intervention gratuite ? A quand une campagne d'information sérieuse sur les risques encourus par l'humain et par la biodiversité ?

En attendant,

- le plus gros abattoir à insecte reste le frelon asiatique !

- le plus gros exterminateur des abeilles en Gironde et ailleurs : c'est le frelon asiatique !

- le premier risque de piqûre par hyménoptère est devenu le frelon asiatique ! 

 

Aujourd’hui, je ne peux m’empêcher de rapprocher la découverte de ce nid sous la toiture d'Elodie avec l’article de SUD-Ouest de ce jour, intitulé «  La première victime du frelon asiatique » relatant le décès d’une quinquagénaire de Saint Laurent Médoc suite à des piqûres de frelons asiatiques dans sa chambre.

Hormis le drame que cela représente et le sentiment de désolation et d'impuissance que je ressents, le journaliste indique que d’après ses informations : «il s’agirait de la première personne ayant succombé, en France, après des piqûres de ces frelons asiatiques ».

Ce journaliste m’a l’air très peu informé, tout comme le Muséum National d’Histoire Naturelle cité dans l’article ! En effet, il doit s’agir, en France, du sixième décès lié au frelon asiatique.

Et une spécialiste, médecin urgentiste d’indiquer dans l'article que sous certaines conditions, les piqûres d’hyménoptères (comprendre abeilles, guêpes et frelons) peuvent être mortelles.

 

Mais alors, au vu de la quantité toujours plus impressionnante de nids de frelons asiatiques en France, dont certains (à basse altitude) sont très dangereux, qu’attendent les Pouvoirs publics pour informer la population sur le danger réel encouru à ne pas savoir détecter la présence d’un nid de frelon asiatique et qu’attendent les Pouvoirs publics pour prendre les mesures adaptées ? ! ! !

Sans oublier les dégâts considérables et prévisibles sur la biodiversité dont le droit au respect est défini dans la Charte de l’environnement de 2004 inscrite dans la Constitution française.

Partager cet article

Repost 0
Published by JP33 action anti frelon asiatique - dans Frelon asiatique
commenter cet article

commentaires

Ceyral 15/07/2011 08:38


La conclusion qui n'a pas suivi le copier coller

Conclusions :
- la chasse manuelle entre le 15 avril et le 15 juin (en Périgord Noir), est une solution pour limiter le nombre de nid de l'année en cours. Aucun scientifique ne peut contester le principe.

- il ne faut pas s'acharner sur la destruction des nids dès lors que les ouvrières frelonnes ne rapportent plus de boulettes de protéines au nid (fin de saison)

- la motivation des bénévolles se fait sur des résultats probans, ce que nous n'avons pas obtenu avec notre méthode de piégeage en Dordogne.

- la Préfecture de la Dordogne à rejoint la DRAAF, la voie officielle de l'Etat Français par ses ministères concernés.

- Ce n'est selon moi pas le frelon à patte jaunes qui menace les abeilles, mais le manque de soins aux colonies d'abeilles qui fait des ravages sur la planette. Les apiculteurs ne renouvellent pas
leurs abeilles comme le font les éleveurs : par exemple ceux de bovins. Donc les abeilles disparaissent, et les apiculteurs les plus négligeants sont les premiers à disparaître.

- Cinq colonies d'abeilles sur trois cadres au premier mars 2011 ont eu une descendance de 35 colonies à ce jour. La saison n'est pas terminée, certaines peuvent péricliter et d'autres encore se
multiplier.

- 60 000 pages lues par mois sur frelon-asiatique.com devraient contribuer à la chute des fabulations des apiculteurs aquitains.

Cordialement


Ceyral 14/07/2011 18:19


J'ai trouvé le pourquoi du passage qui manque, le voilà ci dessous

En fin d'année 2010, j'ai écris au à Mme le Chef du Cabinet du Préfet de la Dordogne :
"e peux comprendre que l'État est un avis différent du mien. Ainsi que je vous l'indiquais au téléphone l'administration d'un État ne peut pas avoir de divergences entre son Ministère de
l'Agriculture et ses Préfectures au point que l'un soit pour et l'autre contre les actions de piégeages de printemps. Par conséquence, j'aimerai que soit harmonisé le discourt entre Préfecture et
Ministère de l'Agriculture, voir également avec la participation du Conseil Général de la Dordogne"


Ceyral 14/07/2011 18:15


Un morceau n'a pas suivit le copier coller, le voici :


En fin d'année 2010, j'ai écris au à Mme le Chef du Cabinet du Préfet de la Dordogne :


Ceyral 14/07/2011 18:10


Bonjour

Je ne connais pas le mot staff qui doit être un mot qui doit vouloir dire groupe de travail ou de réflexion. A mon niveau n'étant pas salarié de la Préfecture (ni de personne sur le sujet des
frelons), j'essais dans la limite de mes moyens d'informer Mme le Chef du Cabinet du Préfet de la Dordogne de mon sentiment sur le sujet des frelons à pattes jaunes.

Je reconnais n'avoir pas bien suivit la communication sur le sujet qu'en faisait la Préfecture de la Dordogne. C'est dire que montrer une scolie en lieu et place d'un frelon à pattes jaunes est à
l'évidence une erreur par manque de maîtrise du sujet. La page a été mise en ligne le 4 février 2008, et elle est aujourd'hui remplacée par des liens vers le site de la DRAAF d'Aquitaine.

Dés le bilan de la campagne 2008, les services de la Préfecture n'ont pas répondu à mes questions qui étaient :
- quel est le bilan des nids en moins ?
- combien d'année voulez vous mener cette expérimentation ?.

Donc octobre 2008, M. Blot à la réunion de synthèse annonce une multitude de départements déjà colonisés qui d'ailleurs ne le sont pas encore à ce jour. Bref, je me tais et reste isolé dans mon
coin avec mes certitudes.

Ma campagne de pièges en 2008 s'est soldé par l'élimination manuelle d'une jeune reine (le 10 juin me semble t il). Là j'ai pas voulu me l'avouer mais devant ma planchette qui m'a servi à tuer
cette reine, était la preuve évidente que l'énormité du temps passer à piéger au printemps était du temps perdu. Une reine avait passé au travers de mes nombreux pièges et de ceux de mes voisins.
Plusieurs secteurs où nous avions fortement piégé avaient été avec une forte réduction du nombre de nid. Par la suite nous en avons déduit qu'il pouvait s'agir d'une alternance tout simplement :
exemple Sergeac
- 2007 4 nids
- 2008 aucun nid
- 2009 4 nids
- 2010 aucun nid (plus de piégeage de masse)
- 2011, je dirai à l'avance 3/5 nids à Sergeac

Peu à peu j'essais de faire passer le message, piéger les fondatrices au printemps ne sert à rien, c'est grâce à la chasse manuelle qu'en 2009 j'ai aussi éliminé les frelons autour du hameau de
Galinat (après avoir malgré l'échec 2008 piégé au printemps). Je reconnais que c'est un peu du délire : plus y a de jeunes reines au printemps plus cela induit des belligérantes qui feront la
guerre à celles qui ont des nids. La nature a des lois qui peuvent nous échapper. J'essais de savoir si un nombre important de jeunes reines au printemps dans la nature équivaut à un nombre de nid
inférieur pour l'année. Où s'il y a peu de fondatrices par voie de conséquence aboutis à plus de nid. Les pièges éliminent forcément de nombreuses belligérantes (nous avons filmé une agression en
2008).

2010 abandon du piégeage de printemps et chasse manuelle réussie au hameau de Galinat.

Comment s'est articulé la lutte sur le terrain dès 2008 ?. Les référents se sont très vite démotivés face à une population qui ne se sent pas concerné. Aucun résultat ne sont venu relancer la
machine et tout s'arrête en 2010. La Préfecture de la Dordogne a une nouvelle page de communication :
http://www.dordogne.pref.gouv.fr/sections/les_actions_de_l_eta/agriculture_et_foret/prevention_risques/frelon_asiatique/view

Quelques secteurs se sont motivés et plus que motivés, acharnés sur les pièges de printemps (CdC Périgord Noir). Aucun résultat ! 2010 se terminera en sarladais avec un nombre de nid voisin à celui
de 2007. Quelques communes auront eu une forte progression, mais elles restent inférieure à 2009.

En fin d'année 2010, j'ai écris au à Mme le Chef du Cabinet du Préfet de la Dordogne :


fermaton.over-blog.com (Clovis Simard,phD) 30/06/2011 20:59


Bonjour,

Vous êtes cordialement invité à visiter mon blog.

Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com), présente le développement mathématique de la conscience humaine.

La Page No-6, THÉORÈME DE LEYDE.

L'ÉMERGENCE D'UNE IDÉE DE LA CONSCIENCE ?

Cordialement

Clovis Simard


JP33 action anti frelon asiatique 05/07/2011 12:26



J'ai pas tout compris sur votre site, mais qu'à cela ne tienne ! Quel est le sens de votre invitation à l'expression mathématique de la conscience humaine vis à vis du problème posé par la
présence du frelon asiatique sur nos territoires ! Sont-ce les chiffres d'estimation de la progression de la population d'un nid, qui vous chagrinent ? Sont-ce les calculs estimatifs des
conséquences de l'approvisionnement des larves à nourrir dans cette même population d'un nid de frelon asiatique ? Dites en plus, expliquez-vous et merci d'avance ! JP33



Présentation

  • : Le blog de JP33
  • Le blog de JP33
  • : Connaissance de l'espèce vespa velutina nigrithorax par l'observation, la photo, la vidéo, la réflexion, la récolte d'informations sur l'invasion. Mise en ligne de solutions simples, peu onéreuses et reproductibles à souhait pour le piégeage des femelles fondatrices, la recherche et la destruction des nids. Alerter sur les dangers de l'invasion. Informer sur la lutte anti frelon asiatique menée par AAAFA33 (jeune Association Action Anti Frelon Asiatique Gironde).
  • Contact

Recherche

Liens