Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 août 2009 3 19 /08 /août /2009 13:44

C'était à Eysines (33) il y a quelques jours déjà, chez un Apiculteur désespéré devant ses ruches assaillies par les frelons asiatiques de plus en plus nombreux ! Les pièges n'y faisant rien !
Il est sûr que comparativement à une abeille bien fraîche et abondante, un piège mal appâté ne vaut pas un clou !
Schéma classique : les frelons prédateurs étaient une quinzaine en permanence en vol stationnaire juste devant les ruches, à prélever leur nourriture préférée : les abeilles de retour à la ruche.
A une par minute, ça fait du monde au bout de la journée !

Je lui ai donc proposé une petite intervention d’AAAFA33 (Association Action Anti Frelon Asiatique) pour démonstration et pour lui redonner le moral !

Simple, efficace, facile à mettre en œuvre pour un apiculteur et reproductible à souhait autant que de besoin !

J'ai enfilé mon habit de protection, on ne sait jamais, et, muni de mon filet à papillon, j'ai capturé dans une grande discrétion 107 frelons asiatiques en 1 heure, sans gêner les abeilles qui ont pu continuer leur train-train habituel et laborieux.

Voyez plutôt le travail !
Bien plus efficace, sélectif et rapide que les pièges, quels qu'ils soient ! 

Cette pratique est très efficace, car les frelons sont attirés par les ruches, odeur de miel (ils adorent) protéines fraîches et disponibles sans trop de risque l'abeille européenne n'a pas encore développé de stratégie de défense efficace vis à vis du frelon asiatique "vespa velutina nigrithorax".
Les voilà bien sages, rangés par paquet de 5 !
Ceux-là ne participeront plus à la prolifération de leur colonie !


Je lui ai aussi signalé qu'il ne fallait pas s'en arrêter là.
Qu'il fallait trouver le ou les nids environnants afin d'en détruire toute la ou les colonies.

Pour trouver le nid, il est une méthode simple que les apiculteurs devraient tous connaître !

Ce qu'il faut savoir :
Quand un frelon attrape une abeille en plein vol de retour à la ruche (ou un autre insecte de bonne taille), il l'enserre et la transporte comme il peut (on dirait un B52 au décollage) jusqu'à la branche la plus proche, à laquelle il s'accroche avec une de ses pattes arrières, de façon à avoir les autres pattes disponibles pour la manipulation de sa proie et la tête vers le bas pour avoir les mandibules du coté ou ça tombera (efficacité maximum).
Il allège son fardeau en élaguant les ailes, les pattes, la tête et l'abdomen grâce à ses mandibules puissants et ses pattes avant très agiles.
Cette opération dure environ une minute au moins, jusqu'à 3 ou 4 minutes observées.
Ça paraît long quand on le fixe du regard pour ne pas le perdre de vue, mais ça paie !
Car, quand il a fini son élagage (il ne garde que le thorax, riche en protéines, qu'il ramènera au nid pour nourrir les larves très voraces), il fonce vers le nid au plus vite et donc au plus droit.
Cette observation est essentielle ! Elle indique la direction précise du nid (plusieurs directions  impliquent plusieurs nids !
Si un arbre est dans l'axe de direction de l'envol, il est fort à parier que le nid s'y trouve, et cela même à 300 mètres de distance.
Une fois l’arbre détecté, Il suffit de se poster au pied de l'arbre en question (à l’aplomb du feuillage) et l’observer un petit quart d’heure, si l'on constate la présence de frelons entrant et sortant de l'arbre (partie supérieure en général), le nid est là !

Il ne reste plus qu’à détruire le nid avec toute sa colonie ! Sans oublier de signaler l'endroit exact du nid à la Mairie du lieu et en informer AAAFA33 qui met en ligne la carte d'implantation des nids et fera remonter l'info !

Mais là, c’est une autre histoire, il y a un réel danger à s’attaquer à un nid de frelon asiatique !

Toujours est-il que l’utilisation du filet à papillon auprès de la ruche reste un moyen très efficace de destruction de la colonie en la privant de l’approvisionnement de protéines destinées aux larves.

Ainsi l’Apiculteur sauve ses abeilles et sauve ses ruches !

A voir sur le site de "
Abeille Périgordine"

Partager cet article
Repost0

commentaires

N
<br /> Bonjour,<br /> <br /> Je suis un futur apiculteur amateur (je construit mes premières ruches...) du 77 et j'ai constaté la présence de frelons sur mon terrain.<br /> <br /> J'ai fais 4 pièges avec de la bierre (non sélectifs donc je vais les améliorer) et au bout d'une semaine j'ai une 20éne de frelons de noyés.<br /> 3 questions : - comment différencier le frelon Européen du frelon Asiatique?<br /> - ce piège avec des seaux ... peut-on avoir une photo pour mieux saisir la façon dont ça marche?<br /> - avez-vous des liens avec des anti-frelon dans le 77 (ou tout du moin un organisme de surveillance)?<br /> Merci par avance pour vos réponses et merci aussi pour ce blog qui est très bien.<br /> <br /> Si, une 4éme question : - est-ce vraiment génant si l'on élimine aussi des frelons Européens?<br /> <br /> Salutations<br /> <br /> NewSun 77<br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> Les pièges sélectifs que nous proposons sont prévus pour être installés jusqu'au 1er mai, afin d'éviter justement de piéger les frelones eurpéennes qui font partie intégrante de la bio diversité de<br /> nos contrées.<br /> Le frelon européen n'est pas protégé en France, cependant, il l'est dans des pays voisins !<br /> Concernant le piège avec un seau, je n'ai pas de photo ni de miel d'ailleurs, j'espère qu'un apiculteur utilisant cette technique aura la bonne idée de partager sa pratique et enverra une photo<br /> descriptive à : aaafa33@gmail.com, je ne manquerai pas de la diffuser sur "le Blog de JP33".<br /> Quant au lien avec des Anti Frelon du 77, il suffit de s'adresser au GDSA du 77 qui saura vous aiguiller !<br /> Mais tous les apiculteurs de France et de Navarre devraient faire partie des Anti Frelon ou alors je ne comprends plus rien à rien !<br /> <br /> <br />
B
<br /> Un moyen plus efficace que ton épuisette. Une épuisette noire n'est pas vu par le frelon. Ils sont sensibles aux couleurs, beaucoup moins au noir.<br /> Il est plus simple de mettre un seau en propylène (matière très glissante) avec un centimètre de miel à l'intérieur, tu ne prendras pas d'abeille mais une hauteur de 10 centimètre de frelons dans<br /> ton seau. Tu peux mettre plusieurs seaux en prélevement des frelons dans un autre seau. ça marche demande à Pierre Freyssinet.<br /> Amicalement<br /> <br /> Yves<br /> <br /> <br />
Répondre
J
Malheureux, ne fais pas ça ! Etant apiculteur je peux te garantir que si tu mets du miel pur, tu vas avoir quantité d'abeilles qui vont être attirées et faire le ménage et nettoyer ton 1 cm de miel en quelques heures et même s'y noyer et s'y bagarrer entre elles. Tu auras une belle couche d'abeilles mortes au fond du sceau et des frelons bien nourris à l'extérieur car il vont juste prélever des abeilles dans le nuage d'abeilles qui va se former autour de ton sceau et ce même en mars si il fait plus de 12°C et je te dis pas les dégâts si tu fais ça en aout/septembre, tu pourrais même déclencher un pillage dans tes propres ruches si ton sceau est à moins de 20 m de ton rucher.<br /> Mélange ton miel avec du vin (piquette) ou de la bière, les abeilles n'aiment pas les solutions alcoolisées mais attention au dosage pas trop de miel et beaucoup de bière pour faire un hydromel. Surveilles ton piège, si il y a des abeilles qui tournent autour tu as mis trop de miel et une dilution s'impose avant d'avoir un carnage.
J
<br /> Merci pour l'info au sujet de la couleur du filet à papillon, je vais le teindre en noir !<br /> Merci aussi pour le piège au miel !<br /> Le seul hic, c'est que je ne suis pas apiculteur pour disposer de miel à volonté afin d'en réserver au piégeage des frelons asiatiques afin de sauver les ruches !<br /> Je présume donc que c'est un message directement adressé aux apiculteurs, que je salue au passage et à qui je confirme que le frelon est très gourmand de miel !<br /> Je comptais justement faire un article sur ce sujet !<br /> Merci Yves.<br /> <br /> <br />
C
Blog très intéressant illustré de superbes photos...Article riche d'informations utiles qui sensibilise les lecteurs au sort mortel de notre butineuse l'abeille domestique par ce prédateur le frelon asiatique...prise de conscience et collaboration du public tel es t le message délivré par ce site. Merci infiniment
Répondre

Présentation

  • : Le blog de JP33
  • : Connaissance de l'espèce vespa velutina nigrithorax par l'observation, la photo, la vidéo, la réflexion, la récolte d'informations sur l'invasion. Mise en ligne de solutions simples, peu onéreuses et reproductibles à souhait pour le piégeage des femelles fondatrices, la recherche et la destruction des nids. Alerter sur les dangers de l'invasion. Informer sur la lutte anti frelon asiatique menée par AAAFA33 (jeune Association Action Anti Frelon Asiatique Gironde).
  • Contact

Recherche

Liens